La Liberté

10.01.2017

Avenches refuse de jouer les pompiers financiers pour son opéra

Les années sont dures (et trop mouillées) pour le festival Avenches Opéra qui enchaîne les éditions déficitaires depuis 2012. © McFreddy
Les années sont dures (et trop mouillées) pour le festival Avenches Opéra qui enchaîne les éditions déficitaires depuis 2012. © McFreddy

PK

La commune d’Avenches n’a pas à «sauver» les festivals locaux, a communiqué mardi la Municipalité qui rencontrera les acteurs concernés fin janvier. Cette décision menacerait Avenches Opéra, en quête d’une garantie de déficit.

Tout en se disant prête «à créer les conditions» pour soutenir les trois festivals d’été que sont Rock Oz’Arènes, Avenches Tattoo et Avenches Opéra, la Municipalité avenchoise n'entend pas «se substituer aux organisateurs en devenant l’un des entrepreneurs» et en «épongeant les déficits organisationnels» de ces festivals.

Avenches Opéra pourrait fortement pâtir de cette décision. Le festival, qui cumule les mauvaises éditions depuis 2012, demandait fin décembre une garantie de déficit de 200'000 francs à la commune.

Pour l’heure, ses organisateurs ne se prononcent pas sur cette dernière information communale. «Nous attendons de rencontrer la Municipalité avant de prendre une décision», a réagi Léo Obertüfer, président ad intérim du comité organisateur du festival.

D'autres infos régionales en cliquant ici

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00