La Liberté

21.12.2016

Menace sur Avenches Opéra

Pour sauver la manifestation, les organisateurs demandent entre autres à la commune et à Avenches tourisme une garantie de déficit de 200'000 francs. © McFreddy
Pour sauver la manifestation, les organisateurs demandent entre autres à la commune et à Avenches tourisme une garantie de déficit de 200'000 francs. © McFreddy

LMP

Pour éviter de sombrer, les organisateurs du festival lyrique Avenches Opéra ont lancé un SOS financier à l'adresse de la commune et d'Avenches tourisme. S'ils n'obtiennent pas gain de cause, ils laisseront tout tomber.

Déficitaires depuis 2012, les opéras organisés dans les arènes d'Avenches et dans le manège de l'Institut équestre national (IENA) pourraient bien disparaître. En cause: la baisse constante du nombre de spectateurs et divers autres éléments tels que la météo ou l'augmentation de l'offre culturelle.

Pour sauver la manifestation, les organisateurs demandent entre autres à la commune et à Avenches tourisme une garantie de déficit de 200'000 francs, comme ils l'ont expliqué mercredi lors d'une conférence de presse. S'ils obtiennent gain de cause, ils prévoient d'organiser le festival lyrique à un rythme bisanuel. Sinon, ils jetteront l'éponge.

«La situation d'Avenches Opéra est extrêmement préoccupante. Nous allons nous réunir avec les acteurs concernés, tels que les organisateurs des autres festivals ou Avenches tourisme, et trouver un terrain d'entente d'ici le mois de mars», explique la syndique d'Avenches Roxanne Meyer-Keller.

> Développement à lire dans «La Liberté» de jeudi, papier et numérique.

D'autres infos régionales en cliquant ici

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00