La Liberté

14.12.2016

Les Fribourgeois sont les meilleurs conducteurs romands

L’étude s’est attachée à comparer avec la moyenne nationale les fréquences de collisions enregistrées ces cinq dernières années chez les conducteurs suisses des différents cantons. © Source et infographie: AXA Winterthur.
L’étude s’est attachée à comparer avec la moyenne nationale les fréquences de collisions enregistrées ces cinq dernières années chez les conducteurs suisses des différents cantons. © Source et infographie: AXA Winterthur.

LIB

Une compagnie d'assurance a analysé quelque 70'000 cas de collisions pour déterminer dans quel canton les gens conduisent le mieux. Les Fribourgeois pointent au 13e rang national et se classent en tête des cantons romands.

AXA Winterthur a analysé la fréquence des quelque 70'000 collisions enregistrées chaque année en Suisse, puis l’a comparée avec la fréquence moyenne de collisions dans les différents cantons. Verdict: c’est en Suisse centrale qu’on enregistre le moins de déclarations de sinistres dus à une collision, indique l'assureur dans un communiqué diffusé mercredi.

Bonnet d'âne au Tessin

Selon l'enquête d'AXA Winterthur, les Uranais déclarent environ un quart de collisions en moins par rapport à la moyenne nationale. Suivent les conducteurs de Nidwald, de Lucerne et de Thurgovie, avec environ un sixième de sinistres en moins. A la septième place arrive le canton d’Argovie. Les Argoviens affichent une fréquence de collisions inférieure d’environ 10% à la moyenne suisse, devançant ainsi le canton de Zurich qui, lui, dépasse très légèrement cette moyenne.

Le bonnet d’âne revient au Tessin, où la fréquence de collisions excède la moyenne suisse d’environ un cinquième. Les cantons de Bâle-Ville, de Genève (24e), du Valais (23e) et de Vaud (22e) figurent eux aussi dans les profondeurs du classement, avec des fréquences de collision de 10% à 20% supérieures à la moyenne. Fribourg est classé au 13e rang et devance les autres cantons romands comme le Jura (16e) et Neuchâtel (20e).

Des résultats à nuancer

Doit-on en conclure que les habitants de Suisse centrale ont une bien meilleure maîtrise de leur véhicule que les Tessinois?, s'interroge AXA Winterthur. Pas forcément, car des facteurs externes influent également sur la fréquence de collisions, tels que la densité du trafic. «Un trafic plus intense, comme dans les grandes villes, entraîne évidemment un nombre accru de collisions», rappelle Thomas Lang, responsable Services Véhicules automobiles chez AXA Winterthur.

«C’est pourquoi, entre autres, les cantons de Suisse centrale réalisent de bons scores, puisqu’ils sont moins densément peuplés, à l’inverse de Bâle-Ville ou du Tessin.» Le mauvais classement du Tessin et de certains cantons romands s’explique aussi par le taux de leasing qui y est plus élevé que dans le reste du pays, selon les données d’AXA. Or, comme le souligne Thomas Lang, «la fréquence de collisions est généralement plus élevée avec des véhicules en leasing, car les conducteurs signalent chaque sinistre, même les moindres.»

D'autres infos régionales en cliquant ici

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00