La Liberté

19.03.2017

Deux blessés graves après une violente déflagration à Lugnorre

L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Police cantonale Fribourg
L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Police cantonale Fribourg
Les deux jeunes étaient en train de meuler une armoire métallique dans un mur lorsque celle-ci a explosé. © Police cantonale Fribourg
Les deux jeunes étaient en train de meuler une armoire métallique dans un mur lorsque celle-ci a explosé. © Police cantonale Fribourg
L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Keystone
L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Keystone
L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Keystone
L'explosion a eu lieu dans un atelier mécanique pour machines agricoles. © Keystone

PK/ATS

Une violente explosion dans un atelier mécanique a fait deux blessés graves, samedi peu avant 17h au centre du village de Lugnorre. Neuf habitants de trois maisons ont été évacuées pour la nuit.

On en sait plus sur l'explosion qui a dévasté un atelier mécanique pour machines agricoles samedi vers 16h50, route du Quart-Dessus à Lugnorre. Alertés, les secours ont porté assistance à deux jeunes gens grièvement brûlés par l'explosion.

L'un d'eux, qui se trouvait encore à l'intérieur du bâtiment, a été pris en charge par la REGA et transporté à l'hôpital universitaire de Zurich. Le second a été héliporté au CHUV à Lausanne, indique la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué. Les victimes étaient respectivement âgées de 16 et 22 ans. Dans un premier temps, la police avait fait état d'une troisième personne légèrement blessée. Mais la blessure de celle-ci, qui se trouvait à l'extérieur de l'atelier, n'avait rien à voir avec la déflagration, a précisé dimanche matin Bernard Vonlanthen, porte-parole de la police.

D'après les premières investigations, le fils du propriétaire des lieux ainsi qu'un ami étaient en train de meuler une armoire métallique dans un mur lorsque celle-ci a explosé.

Evacuation de trois maisons

Par mesure de précaution, la police a fait évacuer les neuf habitants des trois maisons voisines, écrit-elle dans son texte publié dans la nuit de samedi à dimanche.

Dépêché sur place le NEDEX (Neutralisation, enlèvement, détection d'engins explosifs) a confirmé «que la zone était sécurisée et qu'il n'y avait plus de risque d'explosion», complètent les forces de l'ordre. Les neuf habitants devraient pouvoir regagner leur logement durant la journée. Le centre du village a été rouvert à la circulation après minuit. Au total, une centaine de personnes sont intervenues sur les lieux de l'accident, dont une cinquantaine de sapeurs-pompiers.

«La déflagration l'a réveillé»

A cent mètres du lieu de l'accident, un habitant se trouvait à l'intérieur de sa maison au moment de l'explosion. «Je n'ai rien entendu», témoigne-t-il, tout en racontant qu'un de ses voisins était assoupi devant sa télévision à ce moment-là. «La déflagration l'a réveillé, mais il a d'abord cru que c'était à la télé.»

=> Retour sur cette explosion dans notre édition de lundi

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00