16.02.2017

Claudio Rugo viré de la séance du Conseil général

«Nous sommes un mouvement citoyen, à l’instar de ceux grecs ou espagnols. Ce n’est pas un gag. D’autres artistes se sont lancés en politique avant nous, comme Coluche ou Gilberto Gil» expliquait Claudio Rugo au moment de faire candidature pour le Conseil d'Etat. © Alain Wicht/La Liberté
«Nous sommes un mouvement citoyen, à l’instar de ceux grecs ou espagnols. Ce n’est pas un gag. D’autres artistes se sont lancés en politique avant nous, comme Coluche ou Gilberto Gil» expliquait Claudio Rugo au moment de faire candidature pour le Conseil d'Etat. © Alain Wicht/La Liberté

IC

Cas de figure inédit, hier soir au Conseil général de Fribourg: Christophe Giller, son président, a fait appel à un huissier pour exclure Claudio Rugo, du Parti des Artistes, après une tentative de conciliation avortée.

L’élu a été rappelé à l’ordre plusieurs fois durant la séance. Au cours de la présentation de son postulat demandant à l’exécutif «d’étudier la réévaluation des conditions cadres d’engagement des professeurs à l’Ecole des p’tits artistes», Claudio Rugo a pris à partie personnellement plusieurs élus. Une pratique contraire à l’article 70 du règlement du Conseil général.

Après le refus de transmettre son postulat par 52 voix contre 4 (6 abstentions), le représentant a brusquement repoussé le PDC Bernhard Altermatt, qui s’était approché «pour le consoler». Un geste suscitant une vive réaction du socialiste Marc Vonlanthen, le jugeant «indigne d’une présence au Conseil général» et «inadmissible».

>> Retour sur cet incident à lire dans «La Liberté» de vendredi

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00