La Liberté

13.09.2017

Oui à une révision de la Loi sur le personnel de l'Etat

L'Etat de Fribourg emploie environ 18'000 personnes. © Alain Wicht
L'Etat de Fribourg emploie environ 18'000 personnes. © Alain Wicht

NM

Le Grand conseil fribourgeois a accepté mercredi matin de réviser la Loi sur le personnel de l'Etat. Seul le Parti socialiste s'y est opposé, craignant notamment une baisse générale de la rémunération des fonctionnaires.

Par 75 voix contre 24, le Parlement a accepté cette proposition émanant du démocrate du centre Nicolas Kolly (Essert) et du libéral-radical Romain Collaud (Cottens). «La Loi sur le personnel de l'Etat doit être moderne, notamment dans la flexibilité de la fixation des salaires au moment de l'engagement», plaide ce dernier. Dangereux aux yeux du socialiste Xavier Ganioz (Fribourg), qui s'emporte: «Il est fascinant de voir à quel point cette motion s'illustre tant par sa prétention que par son flou».

Le ministre des Finances Georges Godel, quant à lui, se veut confiant. «J'ai le sentiment que nous allons trouver un chemin commun», déclare-t-il. Ce chemin risque néanmoins d'être long: le Conseil d’Etat a d’ores et déjà prévenu qu'une révision de la loi prendra davantage de temps que celui qui est généralement accordé pour le traitement d’une motion.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00