La Liberté

13.01.2015

Thierry Meury fâche les Jeunes UDC fribourgeois

Pris à partie par les Jeunes UDC, Thierry Meury s'explique mais ne s'excuse pas. © Alain Wicht-a
Pris à partie par les Jeunes UDC, Thierry Meury s'explique mais ne s'excuse pas. © Alain Wicht-a

AR

Partager cet article sur:

Estimant son parti diffamé par un parallèle entre les djihadistes, les nazis et les Jeunes UDC fait par l'humoriste dans une interview sur la radio romande, le président de la section fribourgeoise voulait des excuses. Il n'a eu que des explications.

Suite à la diffusion de cette interview, Anthony Marchand, président des Jeunes UDC fribourgeois a envoyé un communiqué de presse dénonçant le discours «provocateur et mensonger» de Thierry Meury, qui dans l'émission Vertigo avait tiré une analogie entre les Jeunes UDC et les djihadistes, avant de poursuivre avec une phrase qui mettait en parallèle «les fous de dieu» et «les fous de la croix gammée».

Le jeune politicien exigeait de l'humoriste, ou à défaut de la radio romande, une rétractation, des excuses et des explications à ce qu'il qualifiait de «dérapage». Il n'a eu que les troisièmes: Thierry Meury a expliqué à La Liberté que, lors de cet entretien diffusé en direct, la phrase sur les fous de dieu et ceux de la croix gammée renvoyait dos à dos les djihadistes et le mouvement anti-islamique  Pegida, que Thierry Meury voit comme une émanation de l'extrême-droite et du néonazisme allemands.

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00