La Liberté

17.02.2017

La lutte contre les résistances aux antibiotiques s'organise à Fribourg

Le professeur Patrice Nordmann dirige le Centre national de référence pour la détection précoce et la surveillance de nouvelles résistances aux antibiotiques.  © Vincent Murith
Le professeur Patrice Nordmann dirige le Centre national de référence pour la détection précoce et la surveillance de nouvelles résistances aux antibiotiques. © Vincent Murith

ARM

Depuis le début de l'année, le Centre national de référence pour la détection précoce et la surveillance de nouvelles résistances aux antibiotiques a ouvert ses portes au sein de l'Université de Fribourg.

Même si la tendance est moins marquée en Suisse que dans d'autres pays du monde, les bactéries résistantes aux antibiotiques connaissent une croissance continue. Dans sa stratégie nationale "Antibiorésistance", le Conseil fédéral a décidé de mettre en place un Centre national de référence pour la détection précoce et la surveillance de nouvelles résistances aux antibiotiques (abrégé NARA pour National Referenzlaboratorium zur  Früherkennung neuer Antibiotikaresistenzen und Resistenzmechanismen en allemand). C'est l'Université de Fribourg qui a été choisie fin 2016 pour accueillir cette unité, indique l'Alma mater dans un communiqué diffusé ce vendredi.

C'est le professeur Patrice Nordmann, actif dans le domaine depuis de nombreuses années, qui dirige l'unité établie depuis le début de l'année. "La mission principale du NARA consiste à détecter de manière précoce l’émergence de toute nouvelle forme de résistance aux antibiotiques en Suisse pouvant avoir un impact sur la santé publique", précise l'Université de Fribourg.

=> Article complet à lire dans La Liberté de samedi 18 février

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00