La Liberté

16.07.2017

Montreux: quinze interpellations suite à des émeutes

Les incidents ont éclaté en marge de la dernière soirée du Montreux Jazz (photo prétexte). © Keystone
Les incidents ont éclaté en marge de la dernière soirée du Montreux Jazz (photo prétexte). © Keystone

ATS

Deux bagarres qui ont conduit à des affrontements entre jeunes et forces de l'ordre se sont produites dans la nuit de samedi à dimanche à Montreux, en marge de la dernière soirée du festival de jazz. Quinze jeunes ont été interpellés.

Vers 23h00, une bagarre impliquant une trentaine de personnes a éclaté sur le quai Vernex et au parc Jean Villard, a indiqué dimanche Christian Bourquenoud, porte-parole de la police cantonale, confirmant une information de 20minutes.ch. La police est intervenue et a été prise à partie. Elle a utilisé des sprays de défense pour disperser les protagonistes.

La situation s'est ensuite calmée, mais vers 01h00 du matin, une nouvelle rixe a éclaté au même endroit. Cette fois-ci, une cinquantaine de personnes étaient impliquées. Elles ont jeté divers projectiles, dont des bouteilles en verre, sur la police.

Renforts demandés

La gendarmerie a à nouveau fait usage de spray de défense et a dû faire appel à des renforts qui sont venus de tout le canton. Cet effectif supplémentaire a permis non seulement de rétablir l’ordre public mais aussi d’interpeller quinze individus, dont onze majeurs et quatre mineurs. Il ne s'agissait pas de festivaliers, a précisé le porte-parole.

Ces jeunes sont tous impliqués à des degrés divers dans l’émeute et les dommages à la propriété. Ils ont été acheminés dans différents locaux de la police cantonale pour la suite des opérations.

Nombreux dégâts

Lors de la deuxième intervention, un gendarme et trois policiers communaux ont été blessés. Un véhicule de la police Riviera a été endommagé ainsi que de nombreux véhicules et motos stationnés au centre-ville. Du mobilier urbain a également subi des dégâts.

Le procureur de service et le président du Tribunal des mineurs ont été renseignés. Les deux magistrats ont ouvert une enquête pour rixes, émeutes, violences contre les fonctionnaires et dommages à la propriété.

Ces interventions ont nécessité l’engagement de 94 gendarmes, policiers et inspecteurs de la police de sûreté. Dans les prochaines nuits, la police renforcera sa présence afin d’éviter de nouveaux débordements.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00