La Liberté

11.07.2020

Egypte: des cerfs-volants confisqués pour des "raisons de sécurité"

Le gouvernorat d'Alexandrie a annoncé une interdiction des cerfs-volants, destinée à "assurer la sécurité des citoyens après un certain nombre d'accidents" (archives). © KEYSTONE/EPA/MOHAMED HOSSAM
Le gouvernorat d'Alexandrie a annoncé une interdiction des cerfs-volants, destinée à "assurer la sécurité des citoyens après un certain nombre d'accidents" (archives). © KEYSTONE/EPA/MOHAMED HOSSAM
Partager cet article sur:
11.07.2020

La police égyptienne a saisi une centaine de cerfs-volants à Alexandrie, ont rapporté des médias locaux. Le gouvernorat de cette ville du nord de l'Egypte les a interdits pour des "raisons de sécurité".

La police a saisi 99 cerfs-volants et infligé une amende à cinq personnes à Alexandrie vendredi, selon le journal gouvernemental Akhbar al-Youm. Parallèlement, la police a saisi 369 cerfs-volants au Caire, selon le journal gouvernemental Al-Ahram.

Les cerfs-volants n'ont fait l'objet d'aucune interdiction officielle dans la capitale mais Al-Ahram affirme que les saisies ont été effectuées car les cerfs-volants mettaient en danger la vie de jeunes, sans donner plus de précisions.

"Menace pour la sécurité nationale"

Jeudi, le gouvernorat d'Alexandrie avait annoncé sur sa page Facebook que l'interdiction était destinée à "assurer la sécurité des citoyens après un certain nombre d'accidents" impliquant des cerfs-volants. Les amendes imposées dans la ville côtière peuvent atteindre jusqu'à 1000 livres (environ 59 francs).

Durant le couvre-feu nocturne imposé dans le pays pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, des milliers de cerfs-volants en papier coloré ont été hissés par des jeunes sur les toits et sur les corniches d'Alexandrie.

Au point que le député Khaled Abu Taleb, membre du comité de la défense et de la sécurité nationale, a demandé à ce que le Premier ministre soit informé des dangers liés à ce nouveau loisir, évoquant "une menace pour la sécurité nationale". Selon lui, les cerfs-volants pourraient être équipés de caméras de surveillance, une déclaration qui lui valu les railleries d'internautes en Egypte, où les drones ne sont autorisés à voler qu'avec un permis spécial.

Le couvre-feu nocturne a été levé le mois dernier en Egypte. Ce pays de 100 millions d'habitants a officiellement enregistré plus de 80'000 cas de Covid-19 dont près de 4000 décès, selon les chiffres officiels.

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00