La Liberté

02.06.2020

Haris Seferovic l'assure: il est guéri

Avec seulement deux buts en championnat cette saison, Haris Seferovic espère profiter de cette reprise pour se refaire. © KEYSTONE/EPA LUSA/MIGUEL A. LOPES
Avec seulement deux buts en championnat cette saison, Haris Seferovic espère profiter de cette reprise pour se refaire. © KEYSTONE/EPA LUSA/MIGUEL A. LOPES
Partager cet article sur:
02.06.2020

Après les "Allemands", place au "Portugais". Haris Seferovic va reprendre la compétition jeudi, avec son club de Benfica. En espérant pouvoir être épargné par les blessures.

Pour l'attaquant international, la pause induite par la pandémie de coronavirus a beau avoir été longue, elle lui a permis aussi de se remettre d'une lésion au mollet qui l'avait privé des deux derniers matchs avant l'interruption de la Liga NOS. "La saison a été mitigée jusqu'à présent", a admis Seferovic dans une interview donnée à MySports.

Il faut dire que si le Lucernois s'apprête à retrouver les terrains contre Tondela cette semaine, il n'a pas connu un millésime aussi brillant que le précédent, lorsqu'il avait terminé meilleur buteur du championnat portugais. En 2020, Seferovic n'a commencé que trois matchs, toutes compétitions confondues.

La faute aux blessures qui l'avaient déjà touché en début de saison, mais aussi à une concurrence plus féroce avec l'émergence de Carlos Vinicius (15 buts en championnat, contre 2 seulement pour Seferovic). "Après ma première blessure, je ne voulais pas manquer trop de matchs et j'ai rejoué après seulement trois semaines, au lieu d'attendre cinq à six semaines, comme le médecin l'avait suggéré", assume l'ancien junior de Grasshopper. Sauf que Vinicius était passé par là: "Il a fait du bon travail et il a pris sa chance."

Pas d'autre objectif que le titre

Mais le buteur de 28 ans entend bien profiter de cette reprise pour se refaire. Avec deux idées en tête: regagner sa place et aller chercher Porto, qui a ravi la tête du classement aux Lisboètes peu avant l'arrêt de la compétition. "Grâce à cette longue pause, j'ai pu bien me régénérer, assure Seferovic. La blessure est vraiment guérie. Maintenant, nous voulons être champions. Il n'y a pas d'autre objectif." A dix journées de la fin, Benfica a un seul point de retard sur les Dragons. La fin de saison pourrait être d'autant plus belle que les deux mastodontes se retrouveront également en finale de la Coupe. Un doublé est donc toujours possible pour les Aigles, qui ne sont parvenus à le faire que deux fois sur les trente dernières années.

Voilà pour le côté sportif. Mais Seferovic a également profité de la pause pour briller en dehors des terrains, depuis chez lui où il avait l'interdiction de sortir, son club lui livrant quotidiennement de la nourriture. Avec son épouse, il a alors participé à un projet caritatif consistant à fournir du matériel scolaire pour les jeunes. Ils ont ainsi acheté des ordinateurs, "parce que tous les enfants n'ont pas accès à de telles aides. Je voulais redonner quelque chose à la société."

ats

Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00