La Liberté

L'Italie et l'Espagne veulent marquer les esprits

Luciano Spalletti peuvent s'attendre à souffrir en phase de groupes © KEYSTONE/EPA/Daniel Dal Zennaro
Luciano Spalletti peuvent s'attendre à souffrir en phase de groupes © KEYSTONE/EPA/Daniel Dal Zennaro


Publié le 15.06.2024


Tenante du titre, l'Italie entame son Euro 2024 samedi à 21h à Dortmund. La Squadra Azzurra se frottera à l'Albanie, qui dispute la deuxième phase finale de son histoire dans une grande compétition.

Qu'attendre de l'Italie? Non qualifiée pour les Coupes du monde 2018 et 2022, elle a cueilli entre ces deux échecs retentissants son deuxième titre continental en 2021 grâce à deux victoires consécutives obtenues aux tirs au but face à l'Espagne (demi-finale) et l'Angleterre (finale).

Successeur de Roberto Mancini, le sélectionneur Luciano Spalletti a dû reconstruire une équipe après la (semi-)retraite de plusieurs cadres. L'Italie a tremblé jusqu'au bout pour assurer sa qualification directe pour le rendez-vous allemand, terminant 2e de son groupe à égalité avec l'Ukraine (3e) derrière l'Angleterre.

Emmenée par le capitaine de GC Amir Abrashi, l'Albanie a pour sa part remporté une poule E certes peu relevée, à égalité avec la République tchèque, mais en devançant de 4 points la Pologne de Robert Lewandowski (3e) qui a dû passer par les barrages.

L'équipe entraînée par le Brésilien Sylvinho rêve de créer l'exploit en Allemagne dans un "groupe de la mort" qui comprend également l'Espagne et la Croatie. Les Albanais, qui avaient été éliminés en phase de poules pour leur premier Euro en 2016 en France, ont toutefois perdu quatre fois en quatre duels face à l'Italie.

Retrouvailles

L'Espagne et la Croatie se retrouveront pour leur part dès 18h samedi dans le Stade olympique de Berlin, un an après leur finale de la Ligue des nations remportée aux tirs au but par la Roja à Rotterdam. Malheur au vaincu, s'il y en a un.

Sortie par les surprenants Marocains en 8es de finale du Mondial 2022, l'Espagne s'est parfaitement reprise en dominant la dernière Ligue des nations ainsi que son groupe qualificatif pour cet Euro. La troupe de Luis de la Fuente n'a concédé qu'une défaite dans la poule A, face à l'Ecosse en mars 2023, pour sept victoires.

Emmenée par les jeunes Rodri et Pedri, la Roja semble capable d'aller chercher un quatrième titre européen, douze ans après le deuxième sacre consécutif de sa génération dorée. La Croatie, qui compte toujours sur Luka Modric (38 ans), espère quant à elle afficher son visage des dernières Coupes du monde (2e en 2018, 3e en 2022). Car elle n'a jamais atteint le dernier carré d'un Euro.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11