La Liberté

14.09.2017

La police zurichoise déclenche un "tsunami" dans les canalisations

C'est par ce petit trou qu'a passé la boucle d'oreille pour atterrir dans les égouts. © Police de la ville de Zurich
C'est par ce petit trou qu'a passé la boucle d'oreille pour atterrir dans les égouts. © Police de la ville de Zurich


14.09.2017

Les plongeurs de la police de la ville de Zurich ont effectué une intervention rocambolesque pour retrouver une boucle d'oreille en diamant tombée dans les égouts dans la nuit de mercredi à jeudi. Leurs efforts ont payé. Le bijou a été rendu à sa propriétaire.

La femme avait perdu son précieux ornement en sortant d'un restaurant de la vieille ville peu après minuit, indique la police jeudi. Arrivés sur place, les plongeurs ont ouvert le couvercle d'égout au travers duquel avait filé le diamant.

Ne voyant rien, ils ont alors ouvert le prochain couvercle, à 20 mètres en contrebas. Là encore, la boucle d'oreille était introuvable.

Pendant ce temps, un groupe de curieux s'est formé autour de l'intervention. Avec leur aide, les policiers ont décidé d'essayer de pousser le diamant en direction d'un policier descendu dans les égouts en faisant couler de l'eau dans la canalisation.

Chaîne humaine

Les badauds et le personnel du restaurant ont formé une chaîne pour faire passer des seaux d'eau, versés au fur et à mesure dans les égouts. La stratégie n'a d'abord rien donné.

Prêts à abandonner les recherches, les policiers ont tenté le tout pour le tout et ont versé plusieurs seaux d'eau dans la canalisation en même temps, créant un "tsunami de canalisation", décrit le communiqué.

C'est à ce moment que le policier descendu dans les égouts a repéré le bijou - ainsi que d'autres objets qu'il est préférable de ne pas nommer, selon la police. Le plongeur est remonté dans la rue avec sa trouvaille et sous les applaudissements de la foule.

La recherche d'objets perdus dans l'eau fait partie des missions des plongeurs de la police municipale zurichoise. La police facture ces interventions 120 francs. La propriétaire de la boucle d'oreille a laissé un pourboire, a précisé à l'ats Marco Cortesi, porte-parole de la police.

ats

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00