La Liberté

Une quatrième couronne pour Oleksandr Usyk

Oleksandr Usyk (à gauche) a infligé à Tyson Fury une première défaite. © KEYSTONE/EPA/ALI HAIDER
Oleksandr Usyk (à gauche) a infligé à Tyson Fury une première défaite. © KEYSTONE/EPA/ALI HAIDER


Publié le 19.05.2024


Le combat "d'une génération" a tenu ses promesses: Oleksandr Usyk est devenu à Ryad le nouveau champion incontesté des lourds, une première en 25 ans, grâce à sa victoire aux points contre Tyson Fury.

La catégorie reine a enfin un nouveau roi ! En ajoutant le titre WBC de son adversaire du jour à ses trophées WBA, WBO et IBF, l'Ukrainien, désigné vainqueur par décision partagée, a unifié les quatre ceintures poids lourds. Deux juges ont donné Usyk gagnant 115-112 et 114-113, le troisième prenant le parti de Fury, à 114-113.

Usyk est le premier champion incontesté de la catégorie depuis Lennox Lewis, qui avait atteint le Graal en 1999 à Las Vegas à l'issue de sa victoire face à Evander Holyfield. Seulement, il n'existait à cette époque que trois ceintures.

L'exploit d'Usyk est donc inédit. "C'est un grand moment, un grand jour", a savouré l'Ukrainien de 37 ans, se disant "prêt pour une revanche". Le grand moustachu de Simferopol, qui rend malgré tout une quinzaine de centimètres à Fury (2,06 mètres) a attaqué le premier et progressivement pris le contrôle du combat, résistant aux sursauts du "Gypsy King". A mi-combat, il comptait le double de coups portés par rapport au rusé Fury, auteur de quelques mauvais gestes.

Fury sauvé par la cloche

Galvanisé par des chants "Usyk! Usyk!" et sous les yeux du footballeur Cristiano Ronaldo ou encore d'Anthony Joshua, autre top boxeur des lourds, l'Ukrainien a envoyé un premier sérieux avertissement dans le huitième round au Britannique Fury, qui a continué le combat avec un gros coquard sous l'oeil droit.

A la reprise suivante, Usyk est tout simplement passé à quelques secondes d'éteindre la lumière. Sur un enchaînement dévastateur au visage, il a envoyé Fury, titubant, dans un coin du ring. Le "Gypsy King" a été sauvé par la cloche, alors que l'arbitre avait commencé le décompte.

Usyk a collecté une 22e victoire en autant de combats, tandis que Fury a subi sa première défaite (34 victoires, un nul). Le Britannique de 35 ans a décrit un "combat fantastique avec Oleksandr", estimant toutefois qu'il méritait de gagner à la place d'Usyk, et que la décision avait pu être influencée par le contexte géopolitique et la guerre en Ukraine.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • La messe est pratiquement dite

    Boston a fait un pas sans doute décisif vers la conquête d’un 18e titre. Les Celtics se sont imposés 106-99 à Dallas pour mener désormais 3-0 dans cette...
  • Matt Turner sauve les Etats-Unis

    Le Brésil a été tenu en échec 1-1 par les Etats-Unis à Orlando. Les Brésiliens livraient leur dernier match amical avant la Copa America. Un...
  • Le tournoi de la dernière chance

    Emmenée par son capitaine Granit Xhaka, la génération dorée du football suisse abat son ultime carte lors de l’Euro 2024. Le tournoi de la dernière chance...
  • Dominic Lobalu en or sur le 10'000 m

    Dominic Lobalu a remporté l'or du 10'000 m des Championnats d'Europe à Rome. Le coureur originaire du Soudan du sud a réalisé un magnifique dernier 400 m pour...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11