La Liberté

13.07.2020

Une soixantaine de nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures en Suisse

Il y a eu 63 nouvelles infections au Covid-19 depuis dimanche (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Il y a eu 63 nouvelles infections au Covid-19 depuis dimanche (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Il y a eu 63 nouvelles infections au Covid-19 depuis dimanche (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Il y a eu 63 nouvelles infections au Covid-19 depuis dimanche (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
13.07.2020

La Suisse a enregistré 63 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, a annoncé lundi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il n'y a pas eu de nouveau décès annoncé. Le dernier remonte au 2 juillet. Le nombre de morts liées au Covid demeure à 1686.

Ces chiffres se basent sur les annonces que l'OFSP a reçues jusqu'à lundi matin 8h00. Ils divergent souvent des données des cantons. Ce lundi, ils ne tiennent par exemple pas encore compte des deux décès dans un home pour personnes âgées à Männedorf (ZH), relatés par la NZZ et confirmés auprès de Keystone-ATS.

Au total, 593 nouvelles infections ont été annoncées ces sept derniers jours, soit environ 84 par jour, selon les chiffres de l'OFSP. La Suisse et la Principauté du Liechtenstein dénombrent 32'946 cas confirmés depuis le début de la crise.

Trois nouvelles hospitalisations ont eu lieu depuis dimanche. Il y en a eu 17 les sept derniers jours. Au total, 4091 personnes ont été hospitalisées. Quant aux tests, 686'349 ont été effectués depuis le début de la pandémie, dont 5,7% étaient positifs. Actuellement, 642 personnes (+1) se trouvent en isolement et 2663 (+6) en quarantaine.

La Swiss Covid App boudée

Quant à l'app Swiss Covid, elle continue de perdre des utilisateurs. Dimanche, 950'288 personnes l'avaient activée, soit 9527 de moins que la veille, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS). Introduite le 25 juin, elle a connu une progression constante jusqu'à compter plus d'un million d'activations début juillet.

Selon le dernier relevé de lundi, 70 utilisateurs ont saisi un code Covid dans leur application au cours des sept derniers jours, selon l'OFS. Dans le même laps de temps, quelque 600 personnes avaient été testées positives.

Ces codes activés par une personne testée positive permettent d'alerter les personnes qui ont été côtoyées les jours précédents, moyennant qu'elles aient aussi téléchargé l'application. Celle-ci permet ainsi de casser les chaînes de transmission.

L'OFSP indique qu'il est encore difficile de juger de l'efficacité de ce moyen de traçage. "Cela dépend fortement de l'utilisation, c'est-à-dire si la population télécharge l'application, si elle l'active, si elle saisit les codes Covid en cas de maladie et si elle suit les instructions en cas d'infection".

Un concept de mesure de l'efficacité est actuellement en cours d'élaboration en coopération avec des agences externes et tous les partenaires concernés.

Un SMS des opérateurs

Au vu du succès mitigé de l'appli, l'OFSP a dans l'immédiat demandé aux trois opérateurs Salt, Sunrise et Swisscom d'envoyer ces prochains jours un message SMS à leurs abonnés pour leur recommander d'installer l'application. Les exploitants ne transmettront à l'OFSP aucune coordonnée, précise l'office.

L’utilisation de l’application est gratuite. Salt, Sunrise et Swisscom assumeront tous les coûts liés au trafic de données engendré par l’application, ajoute l'OFSP. Cette initiative a pour but d'augmenter chez les gens l'acceptation de ce moyen de traçage. Fin juin, des questions sur la protection des données avaient été soulevées.

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00