La Liberté

Barrière à Bolsonaro

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le président brésilien Jair Bolsonaro a plusieurs raisons de regarder l’avenir avec inquiétude. © Keystone-archives
Le président brésilien Jair Bolsonaro a plusieurs raisons de regarder l’avenir avec inquiétude. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
06.07.2020

La négligence du président a pesé dans la crise sanitaire au Brésil. Sa survie politique est menacée

Thierry Jacolet

Brésil » En 1999, Jair Bolsonaro n’était qu’un parlementaire parmi d’autres. Ses dérapages verbaux montraient pourtant déjà son large potentiel de toxicité pour le pays. Cette année-là, sur une chaîne de télévision, le président actuel du Brésil estimait que seule une bonne guerre civile pouvait résoudre les problèmes du pays avec l’élimination de 30 000 personnes, à commencer par le président de l’époque, Fernando Henrique Cardoso…

Vingt et un ans plus tard, les maux ont dépassé ses paroles. Celui qui se fait appeler le «messie» n’a pas eu la guerre civile espérée. Non, pire: le Covid-19. Le bilan de l’hécatombe atteint le double de celui qu’il avait prédit: plus de 64 000 morts pour près de 1,57 million de cas. Dans le de

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00