Il n’est jamais trop tard pour apprendre

Il n’est jamais trop tard pour apprendre
Il n’est jamais trop tard pour apprendre


11.01.2017

Primaire L Florence, institutrice, consacre toute son existence à l’école et à son fils, également élève dans sa classe. Elle vit dans l’établissement où elle travaille et n’a de contacts sociaux qu’avec son directeur. Elle ne se remet pas en question: les enfants, leur bien-être, la qualité et l’efficacité de leur apprentissage sont ses priorités. Jusqu’à l’arrivée de Sacha, un garçon turbulent abandonné par sa mère…

Cet élément perturbateur va bouleverser la vie de Florence et également poser le double enjeu du film. Car l’œuvre d’Hélène Angel (Peau d’Homme, Cœur de Bête), en plus d’être la peinture d’une microsociété, est aussi le portrait d’une femme qui, habituée à apprendre aux autres, va devoir apprendre elle-même. Apprendre à lâcher prise, et comme le dit la réalisatrice-scénariste «à accepter de ne pouvoir sauver chaque enfant, renoncer à être une mère parfaite».

Bien que la représentation<

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Numérique
1 année dès Fr. 32.00/mois
3 mois découverte Fr. 19.00/mois
1 année dès Fr. 21.00/mois
3 mois découverte Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00