La Liberté

Une culture globale, mais locale

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Béatrice Graf et Grégoire Quartier, les deux batteurs derrière le Festival Slow. © Eric Roset
Béatrice Graf et Grégoire Quartier, les deux batteurs derrière le Festival Slow. © Eric Roset
Partager cet article sur:
05.08.2020

Le Festival Slow fait quatre haltes dans le canton. Au menu: concerts, tables rondes et ateliers

Tamara Bongard

Transition » Une sorte de culture de transition, entre un monde d’avant la pandémie et un futur qu’il faut encore inventer. Voilà ce que souhaite proposer le Festival Slow, qui va faire halte dans les cantons de Fribourg, Vaud et Genève ces prochaines semaines. La manifestation nomade, qui égrainera ses rendez-vous jusqu’à la mi-septembre, débute samedi à Fribourg sur le site de BlueFactory. Trois haltes dans le canton sont encore prévues, dimanche à Bulle puis le 15 août à Grangettes-près-Romont et le 29 août à Mur.

Tout est né de la rencontre de deux batteurs qui visiblement voulaient ralentir le rythme de nos vies pour nous offrir l’espace de réfléchir. Derrière ce projet, on retrouve la percutante Genevoise Béatrice Graf, artiste militante et engagée – elle a notamment reçu le Prix suisse d

Même sujet
suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00