La Liberté

Commune unique: too big to work

Pierre Gex, Bulle

Publié le 10.05.2024

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

L’organisation des systèmes politiques suisses et fribourgeois est à l’image de nos montres mécaniques: il y a beaucoup de rouages, c’est compliqué, parfois ça retarde, mais ça fonctionne. Aujourd’hui, en Gruyère, on voudrait remplacer toutes ces montres par une seule horloge à quartz, située à Bulle, qui sonnerait la fin des particularités locales qui font le charme de notre région. La commune unique, bonne idée? J’ai quelques doutes. La centralisation n’est-elle pas la perte de pouvoir de l’individu au profit de l’administration? Réfléchissez deux secondes au fonctionnement de ce monstre que l’on veut nous vendre et vous aurez vite compris!

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Retour du communisme: danger!

    La réapparition d’un parti communiste en Suisse m’inquiète profondément. Le communisme, responsable de tant de souffrances et de violations des droits humains...
  • Des erreurs à corriger

    Les citoyens suisses ont enfin pris conscience de l’arrogance de nos dirigeants et politiciens. Ils les ont sanctionnés lors de la votation sur la 13e rente...
  • Nous avions le choix en 2021

    Depuis quelques semaines s’accumulent bon nombre de courriers de lecteur concernant la politique de la ville de Fribourg, en particulier en matière de...
  • Tribulations hexagonales vues du balcon helvétique

    On attribue au grand Charles la citation suivante: «Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 246 variétés de fromage?» Après le séisme des élections...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11