La Liberté

La solidarité durant le carême

Robert Eugster, prés. Centre missionnaire de Fribourg

Publié le 08.03.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Le temps de carême est aussi le temps des soupes du même nom. Cette tradition donne l’occasion de partager un repas avec des gens du quartier au profit d’un projet caritatif concret. Le bénéfice cette année est destiné à soulager la pauvreté des femmes d’une province au Burkina Faso, pays particulièrement touché par le terrorisme. A une époque où pour différentes raisons cette tradition risque de se perdre, il me paraît bon de rappeler que les origines de la soupe de carême remontent au Centre missionnaire de Fribourg, fondé en 1960.

En effet, c’était Mme Hildegarde Aeby (la maman du célèbre cinéaste fribourgeois) qui eut l’idée en cherchant des fonds pour financer cette association à but caritatif. La première soupe de carême fut servie par les bénévoles du Centre missionnaire et de l’Ecole technique féminine de Jolimont dans la salle paroissiale de Saint-Pierre. Cette pratique du partage avec les pauvres s’est rapidement répandue ailleurs, d’abord dans la paroisse de Saint-Nicolas, puis dans les autres paroisses de la ville et ensuite dans toute la Suisse, grâce à l’Action de carême.

La pauvreté n’étant pas vaincue, il est à souhaiter que cette noble tradition d’origine fribourgeoise perdure à l’avenir. Je viens de déguster une assiette de soupe dans une atmosphère fraternelle à la salle paroissiale de Saint-Nicolas. Elle était délicieuse! Un grand merci donc aux bénévoles qui se font un plaisir de servir un repas convivial et de solidarité durant le carême.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Des propos incompréhensibles

    Dans une interview parue dans La Liberté du 22 mai, Sébastien Bossel, membre du comité d’initiative pour des urgences H24 affirme que le manque de soutien à...
  • Un faux sentiment de sécurité

    Depuis quelques semaines, des affiches pour l’initiative pour des urgences 24 heures sur 24 poussent un peu partout dans le canton de Fribourg. Et je me dis...
  • Beaucoup de flou hospitalier

    Plusieurs questions restent en suspens autour du futur centre hospitalier cantonal. Or, nous votons le 9 juin prochain sur un prêt en vue de financer l’étude...
  • Tant de questions en suspens…

    Tout a été dit, ou presque, sur l’initiative H24 et sur le contre-projet concocté par le gouvernement fribourgeois. Je ne fais pas partie des initiants et...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11