La Liberté

Désastre sanitaire d’une ampleur rare

Le cap des 380 000 musulmans rohingyas ­réfugiés depuis le 25 août au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie a été franchi.  © Keystone
Le cap des 380 000 musulmans rohingyas ­réfugiés depuis le 25 août au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie a été franchi. © Keystone


14.09.2017

Les organisations humanitaires sont dépassées dans les camps de réfugiés rohingyas au Bangladesh

Sébastien Farcis, 
Reportage au sud du Bangladesh

Birmanie » La route goudronnée qui longe la frontière entre le Bangladesh et la Birmanie est inondée d’une marée humaine qui recouvre une vingtaine de kilomètres entre les hameaux de Kutupalong et Teknaf, dans la pointe sud-est du Bangladesh. Voitures et camions tentent de s’y frayer un passage au milieu d’une foule dépenaillée. La région était pourtant habituée à accueillir les Rohingyas, arrivés par dizaines de milliers de la Birmanie voisine depuis les années 90. Mais cette fois, ce «tsunami» humain est sans précédent. En un peu plus de deux semaines, selon l’ONU, ce sont plus de 380'000 (dont 60% d’enfants) de ces musulmans de Birmanie, parias non reconnus comme citoyens par les autorités de ce pays majoritairement bouddhiste, qui ont fui la féroce répression de l

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00