La Liberté

Joe Biden se démarque de Trump

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Jo Biden, la contestation actuelle suite à la mort de George Floyd est une chance de se dépeindre en leader rassembleur. © Keystone
Pour Jo Biden, la contestation actuelle suite à la mort de George Floyd est une chance de se dépeindre en leader rassembleur. © Keystone
Partager cet article sur:
03.06.2020

Après une semaine de manifestations contre le racisme, le candidat démocrate se profile en rassembleur

Frédéric Autran

Etats-Unis » Tout un symbole, c’est à Philadelphie, berceau de l’indépendance des Etats-Unis, que Joe Biden a choisi hier de prononcer un discours sur la vague de colère, parfois violente, qui secoue le pays depuis la mort de George Floyd le 25 mai. «Je ne peux pas respirer. Je ne peux pas respirer.» Les derniers mots de George Floyd. Mais ils ne sont pas morts avec lui. Ils sont encore entendus. Ils résonnent à travers cette nation», a débuté l’ancien vice-président, costume bleu nuit et cravate rouge, debout devant quatre immenses drapeaux étoilés.

Volontairement solennel, ce discours visait un double objectif: dresser un contraste cinglant avec Donald Trump et marquer le retour médiatique du candidat démocrate à la Maison-Blanche, qui a peiné à exister ces dernières semaines, confiné dans sa maison du Delaware (non loin de Philadelphie) par l’épidémie.

«S’attaquer au racisme»

Le virus circule encore, et à 77 ans, Joe Biden se sait à risque, mais à cinq mois de la pré

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00