La Liberté

La dette portoricaine va peser lourd

L’austérité proposée par Obama en échange d’un plan d’aide ne fait pas l’unanimité à Porto Rico. © DR
L’austérité proposée par Obama en échange d’un plan d’aide ne fait pas l’unanimité à Porto Rico. © DR


18.08.2016

La communauté issue de l’île étatsunienne en crise pourrait jouer un rôle clé dans la présidentielle

Alexis Rapin

Campagne L Quel rapport y a-t-il entre la dette publique de Porto Rico, territoire d’outre-mer américain, et l’élection présidentielle de novembre prochain? Celui ou celle qui trouve la meilleure réponse pourrait avoir la chance de gagner une maison… blanche. Alors que cet ancien paradis fiscal traverse une crise budgétaire sans précédent, la communauté portoricaine établie sur le continent, et particulièrement en Floride, s’avère occuper cette année une position clé dans le grand échiquier électoral étatsunien.

En effet, parmi les fameux swing states (Etats «balanciers» oscillant entre démocrates et républicains) qui décident souvent de l’issue du duel présidentiel, la Floride fait figure de bijou de la couronne: troisième Etat le plus peuplé, elle confère au candidat qui la remporte une avance considérable dans la chasse aux grands électeurs. Or, la démographie l’impose aujourd’hui, pour faire basculer le balancier floridien, il faut séduire l’électorat latino. Avec près d’u

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00