La Liberté

La mobilisation ratée de Clinton

10.11.2016

La défaite de la démocrate tient notamment au déficit de voix engrangées parmi les minorités ethniques

Alexis Rapin, Montréal

Analyse »   Analystes, statisticiens et autres experts se grattent la tête, bouche bée. Ils avaient prédit une victoire d’Hillary Clinton, sondages et probabilités à l’appui. On disait déjà une majorité de swing states acquise à sa cause. Et pourtant, tous les pronostics ont été déjoués. Que s’est-il passé?

La réponse pourrait se trouver dans les sondages effectués à la sortie des bureaux de vote. Si on est en droit de se demander quelle valeur leur accorder, tant les enquêtes d’avant le scrutin se sont révélées erronées, ceux-ci livrent malgré tout des indices assez clairs sur les raisons de la défaite démocrate: en somme, Hillary Clinton n’est pas parvenue à mobiliser massivement

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00