La Liberté

Un pugilat qui risque d’être sans effet

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le premier duel télévisé chaotique entre Joe Biden et Donald Trump n’a pas changé la dynamique d’une campagne marquée par une profonde division. Keystone
Le premier duel télévisé chaotique entre Joe Biden et Donald Trump n’a pas changé la dynamique d’une campagne marquée par une profonde division. Keystone
Partager cet article sur:
01.10.2020

Insultes et invectives ont ponctué le premier débat entre Trump et Biden. Mais rien de neuf sur le fond

Isabelle Hanne, New York

Etats-Unis » Chaotique, puéril, lunaire, éreintant: le premier débat télévisé pour la présidentielle du 3 novembre, qui a opposé Donald Trump et son adversaire démocrate Joe Biden, a tourné à la foire d’empoigne, mardi soir. Tout au long des nonante minutes de programme en direct, depuis Cleveland, dans l’Ohio, l’un des Etats les plus disputés de l’élection, les deux rivaux n’ont cessé de se couper la parole et de s’invectiver.

Le modérateur du débat, Chris Wallace, journaliste et intervieweur pourtant chevronné de la chaîne Fox News, avait parfois des airs d’instituteur dépassé par des élèves turbulents. Un spectacle ahurissant pour ce rendez-vous traditionnellement solennel suivi par des dizaines de millions d’Américains, qui ouvre la dernière ligne dro

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00