La Liberté

Une aubaine pour les pirates

Les pacemakers avec connexion sans fil font partie des implants susceptibles d’être piratés. Un risque que la communauté scientifique dit prendre au sérieux. © Keystone
Les pacemakers avec connexion sans fil font partie des implants susceptibles d’être piratés. Un risque que la communauté scientifique dit prendre au sérieux. © Keystone
Une aubaine pour les pirates
Une aubaine pour les pirates
20.03.2017

Les connexions sans fil des implants médicaux rendent ces appareils vulnérables

Vincent Bürgy

Sécurité »   Les millions de pacemakers, de pompes à insuline ou de stimulateurs cérébraux pour traiter l’épilepsie utilisés à travers le monde pourraient facilement être piratés. Ce constat ressort de plusieurs études scientifiques, rapporte un récent article du quotidien français Les Echos.

Y a-t-il lieu de s’alarmer? Pas vraiment, à en croire Giovanni De Micheli. «Cela reste un scénario peu réaliste. Dans le cas d’un stimulateur cardiaque, par exemple, la transmission de données se fait à partir d’un certain type de champs électromagnétiques. Il faut s’approcher à une vingtaine de centimètres de la personne avec une antenne pour que cela fonctionne», décrit le directeur du Laboratoire d

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00