La Liberté

Des chouchous fantaisies faits main

"Je nomme chaque chouchou d'après les prénoms de mes proches" confie Fiona Dorthe. © Kaziwa Raim
"Je nomme chaque chouchou d'après les prénoms de mes proches" confie Fiona Dorthe. © Kaziwa Raim
Partager cet article sur:
21.09.2020

Fiona Dorthe, 17 ans, expose ses chouchous fantaisies cousus à la main sur Instagram

Kaziwa Raim

Coup de coeur » « J’ai toujours aimé coudre » confie Fiona Dorthe, collégienne fribourgeoise âgée de 17 ans. « Quand j’étais petite, ma mère me ramenait souvent des chutes de tissus de son travail. Je m’amusais beaucoup avec, même si à l’époque je ne cousais pas grand-chose. » Malgré l’exigence de ses études au collège Saint-Michel, Fiona trouve toujours du temps à consacrer à son loisir préféré. C’est en cherchant des élastiques à cheveux en grandes surfaces que l’idée lui est venue de fabriquer ses propres chouchous : « J’ai remarqué à quel point ces produits sont chers en magasin et pas toujours adaptés à mes cheveux frisés, alors j’ai décidé d’en fabriquer moi-même » raconte Fiona.

Pour fabriquer ses chouchous, la couturière en herbe doit d’abord dénicher l’élastique adéquat : « Comme j’ai les cheveux bouclés, ce n’est pas toujours évident de les nouer, alors je ne peux pas utiliser n’importe quel élastique. Pour tout dire, j’ai dû faire pas mal de tests pour trouver l’élastique parfait ! » plaisante-t-elle. Puis vient le moment d’enjoliver l’élastique grâce à des tissus gracieusement offerts par une connaissance de son village. « A l’aide de la vieille machine à coudre de mon arrière-grand-mère, j’utilise ces chutes de tissus pour esthétiser mes chouchous et leur donner différents styles en fonction des motifs » explique Fiona.

Si l’idée originale consistait à fabriquer ses propres chouchous fantaisies, ses créations ne laissent pas son entourage indifférent. « Pendant le confinement, l’une de mes amies, Capucine Pasquier, a proposé que l’on ouvre un compte commun sur Instagram pour promouvoir nos produits et les vendre » se rappelle-t-elle. Si l’amie en question a depuis quitté l’aventure par manque de temps, Fiona quant à elle continue à poster régulièrement des photos de ses chouchous sur le compte @la_chouchouterie : « J’aime l’idée de pouvoir partager mes créations avec d’autres personnes. En plus, ça me permet de gagner quelques sous tout en poursuivant une activité que j’aime » livre-t-elle. A l’avenir, Fiona espère pouvoir collaborer avec des petites boutiques locales pour donner de la visibilité à ses créations.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00