La Liberté

Trois des meilleurs dessins animés japonais de sport de la décennie

Le manga Haikyuu!! vient de s’achever le mois dernier après huit ans de publications hebdomadaires. La suite de l’anime est prévue pour octobre. © DR
Le manga Haikyuu!! vient de s’achever le mois dernier après huit ans de publications hebdomadaires. La suite de l’anime est prévue pour octobre. © DR
Partager cet article sur:
31.07.2020

L’article en ligne – Anime » La PJ a sélectionné trois des meilleures séries d’animation japonaises de sport en l’honneur des JO d’été de Tokyo

Kessey Dieu

Haikyuu!! (2014-aujourd’hui)

Haikyuu!! (adapté du shonen du même nom de Haruichi Furudate) suit le parcours de Hinata Shoyo, un garçon énergique de petite taille qui ne rêve que d’une chose : devenir le meilleur attaquant de Karasuno, équipe de volleyball dans laquelle a évolué son idole le « Petit Géant ». Lors de son premier jour au lycée Karasuno, Hinata se rue avec joie vers le club de volleyball. En arrivant au gymnase, il découvre cependant parmi ses coéquipiers Kageyama Tobio, joueur redoutable qu’il s’est promis de battre suite à une défaite humiliante au collège. Cette découverte lui fait l’effet d’une douche froide. Lui qui espérait pouvoir prendre sa revanche sur Kageyama au lycée voit en effet tous ses plans tomber à l’eau ! De ces deux rivaux naîtra toutefois un duo surprenant, grâce auquel les « corbeaux sans ailes » de Karasuno pourront peut-être à nouveau s’envoler.

Malgré son intrigue banale, Haikyuu!! a réussi à conquérir le cœur de milliers de fans (et même à populariser le volleyball au Japon). Cet anime raconte avec brio l’évolution de Hinata et de ses coéquipiers. Il parvient à jongler habilement entre humour et sérieux. Les scènes de sport sont intenses et haletantes, mais celles qui se déroulent en dehors des terrains de volleyball sont tout aussi divertissantes. Haikyuu!! est en outre doté d’une animation et d’une bande-son de qualité. Cependant, c’est sa ribambelle de personnages attachants (mention spéciale pour les adversaires, qui sont tout autant charmants que les protagonistes principaux) qui fait avant tout sa force.

Run with the Wind (2018-2019)

Run with the Wind (adapté du roman du même nom de Shion Miura) raconte l’histoire d’un groupe d’étudiants qui se préparent pour le Hakone Ekiden, la plus grande course universitaire de relais du Japon. Tout débute lorsque Kakeru Kurahara, étudiant fauché, est rattrapé à vélo par Haiji Kiyose lors d’un vol à l’étalage. Suite à cet évènement, ce dernier l’emmène à la résidence des Bambous Bleus, où logent d’autres étudiants. Alors qu’ils sont à table, Haiji lui fait part de son projet de faire équipe avec tous les résidents afin de participer au Hakone Ekiden, course longue de plus de 217 kilomètres. C’est la surprise générale pour les autres étudiants, qui ignoraient tout du projet de Haiji. Par la suite, Kakeru comprend qu’hormis Haiji et lui-même, ancien coureur d’élite au lycée, le reste de l’équipe est novice en course.

Dans Run with the Wind, pas de scènes d’action haletantes ou d’exploits sportifs. Ici, l’accent est mis sur les personnages, et plus précisément sur leur préparation mentale et physique au Hakone Ekiden. Cet anime raconte avec délicatesse les divers défis relationnels et sportifs auxquels ils sont confrontés. Il s’intéresse à leur vision de la course, aux raisons qui les poussent à courir et à leurs difficultés personnelles. Il dépeint également avec humour la vie en colocation. Run with the Wind est un anime à la fois drôle et touchant, qui relate l’histoire de personnages forts et inspirants.

Ping Pong the Animation (2014)

Ping Pong the Animation (adapté du seinen Ping Pong de Taiyo Matsumoto) met en scène deux amis d’enfance qui ont grandi en jouant au ping-pong ensemble. D’un côté, on a Yutaka Hoshino (« Peko »), garçon gai et vif, et de l’autre, Makoto Tsukimoto (« Smile »), adolescent plus calme et réservé. Tous deux font partie du club de ping-pong de leur lycée. Malgré leur talent, les jeunes pongistes ne se donnent pas totalement lors des entraînements. Peko brille par ses absences répétées, tandis que Smile s’entraîne « pour faire passer le temps ». Leur quotidien bascule lorsqu’ils croisent la route de Wenge Kong, un joueur hors-norme venu tout droit de Chine. Cette rencontre va marquer le début d’une série de changements au sein de leur vie. L’entraîneur du club, ancien pongiste septuagénaire, prend Smile sous son aile, tandis que Peko se remet en question.

Ping Pong the Animation est un anime à l’intrigue simple, mais aux personnages complexes et profonds. Dans cet anime, le ping-pong occupe une place secondaire. Il sert de toile de fond pour les réflexions des divers protagonistes. Ceux-ci vont mûrir au fil des matchs et entraînements, tant sportivement que personnellement. Leurs histoires, certaines cruelles et tragiques, sont racontées avec réalisme et humanité. L’anime nous offre aussi de très belles scènes entre les jeunes et la vieille génération. Il peut déconcerter par son style graphique un peu brouillon, mais pour certains, c’est justement cela qui le rend unique.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00