La Liberté

Ce qu’il faut savoir avant de voter

Ce qu’il faut savoir avant de voter
Ce qu’il faut savoir avant de voter


26.10.2016

Vous ne savez pas comment faire valoir vos droits civiques le 6 novembre prochain? Voici quelques conseils pour remplir son bulletin de vote en vue des élections cantonales.

Nicolas Maradan

Mode d’emploi »  Dans dix jours, les Fribourgeois devront élire sept conseillers d’Etat, sept préfets et 110 députés pour les représenter. Dans les deux premiers cas, le scrutin se jouera selon le système majoritaire. Une seule élection se déroulera selon le système proportionnel: celle pour le Grand Conseil. Les sièges y sont répartis entre huit cercles électoraux: la ville de Fribourg (14 sièges), le reste du district de la Sarine (24), la Singine (15), la Gruyère (19), le Lac (13), la Glâne (8), la Broye (11) et enfin le district de la Veveyse (6). Attention, un électeur ne peut voter que pour un candidat se présentant dans le cercle où il habite.

A noter que, pour la première fois, un système biproportionnel s’appliquera aux cercles de la Glâne et de la Veveyse. Cette méthode très complexe répartit d’abord les sièges par partis selon les résultats pondérés de chaque district, puis les attribue à chaque cercle électoral selon un calcul basé sur le nombre de suffrages exprimés dans chacun d’eux. Ce système, appelé «mini-Pukelsheim», vise en réalité à garantir qu’un siège ne vaudra jamais plus de 10% des suffrages. C’est en effet le seuil légal défini par la jurisprudence fédérale. Pour le citoyen, cela ne change en revanche rien à la manière de voter: il sera toujours impossible de voter pour un candidat hors de son district.

Retrouvez tous nos articles dans notre dossier «Elections cantonales 2016»

Selon le mode proportionnel utilisé pour le Grand Conseil, chaque suffrage exprimé a un double effet: il augmente le score personnel du candidat ainsi que le score de la liste sur laquelle le concurrent figure (tout comme les suffrages nuls sur une liste valable). Les candidats les mieux élus au sein de chaque liste se partageront alors le ou les sièges auxquels la liste a droit proportionnellement au nombre de votes qu’elle a récoltés. Contrairement à l’élection au Conseil national, les apparentements ne sont pas possibles lors d’une élection au Grand Conseil.

Voter compact C’est la manière de voter la plus simple: il suffit de glisser dans l’enveloppe adéquate – la grise en l’occurrence – une liste telle quelle.

Biffer (N°1) Mais parfois, l’électeur soutient un parti sans forcément se sentir en adéquation avec tous ses représentants. Dès lors, il est possible, sur une liste, de biffer un ou plusieurs noms. Rien de plus facile: il suffit de tracer le nom de l’indésirable.

Panacher (N°2) Si l’électeur trace quelques noms, il peut soit laisser les lignes vides (ces suffrages viendront alors gonfler le score du parti choisi), soit remplacer le nom biffé par un autre candidat issu d’une autre liste en indiquant bien son prénom, son nom et le numéro correspondant. Attention toutefois à ne pas inscrire plus de noms qu’il n’y a de candidats à élire. Pas possible non plus de glisser plusieurs listes dans l’enveloppe. Les noms des candidats doivent être écrits à la main et de manière lisible.

Composer sa liste L’électeur qui ne souhaite pas voter pour un parti en particulier peut aussi utiliser une liste vierge et y inscrire les candidats qu’il souhaite en piochant sur les autres listes. S’il n’écrit aucun en-tête en haut du bulletin, les lignes laissées blanches ne seront attribuées à aucun parti. Ces suffrages seront donc perdus. A noter qu’il est interdit d’inscrire deux fois le nom d’un même candidat.

Conseil d’Etat (N°3) L’élec­tion au gouvernement fribourgeois fonctionne selon un scrutin majoritaire. Pour être élu au premier tour, il faut obtenir la majorité absolue, à savoir la moitié des suffrages exprimés plus un. Deux tours sont possibles et même probables. Le second est prévu le 27 novembre. Il se jouera à la majorité relative, c’est-à-dire que les candidats ayant obtenu le plus de voix seront élus. N’est autorisé à prendre part au deuxième tour qu’un nombre de candidats égal ou inférieur au double des sièges qu’il y a à repourvoir. Là aussi, il est possible de voter compact, de biffer ou de panacher.

Préfecture (N°4) Là aussi, le système majoritaire prévaut. Dans les districts où il n’y a qu’un seul candidat (Lac, Gruyère et Glâne), il n’y a pas pour autant d’élection tacite. Chacun peut en effet voter pour n’importe quel citoyen éligible de son district. Dans les cas où plusieurs personnes sont sur les rangs, il n’est possible de voter que pour les candidats officiels. Un seul candidat doit figurer sur le bulletin. L’élection peut se dérouler en deux tours comme pour le Conseil d’Etat.

 


Le vote sur internet prévu pour le second tour

Les cinq mille Fribourgeois établis à l’étranger pourront voter sur internet à l’occasion de l’éventuel second tour des élections cantonales agendé au 27 novembre, ainsi que pour la votation fédérale qui aura lieu le même jour. «Par prudence, nous avons choisi de ne pas autoriser le vote électronique pour le premier tour des élections cantonales qui est un scrutin compliqué avec en plus les élections pour le Grand Conseil», indique la chancelière Danielle Gagnaux. Depuis 2010, les expatriés ont déjà pu s’essayer au vote électronique à plusieurs reprises lors de votations. En revanche, le Conseil fédéral a refusé que Fribourg et plusieurs autres cantons offrent cette possibilité à l’occasion des élections fédérales de l’année passée, jugeant que la confidentialité du vote n’était pas garantie. Les autorités fribourgeoises se sont donc procuré un nouveau système. Développé par l’entreprise espagnole Scytl et commercialisé par La Poste suisse, il est réputé plus sûr. D’abord, seuls les Fribourgeois de l’étranger pourront l’utiliser. Mais le but est ensuite d’étendre cette possibilité à tous les citoyens. Concrètement, le votant recevra par courrier postal son certificat de capacité civique muni de plusieurs codes secrets qui serviront à s’identifier et à enregistrer son vote sur une plateforme web spécialement conçue pour ça. Bien sûr, il ne sera pas possible d’enregistrer plus d’un seul vote avec les mêmes codes. Le délai pour voter en ligne sera fixé à midi, la veille du scrutin. NM

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00