La Liberté

Ils se sentent abandonnés

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
18.09.2020

Grogne » Les acteurs culturels jugent insuffisante la somme dédiée à leur secteur dans le plan de relance du Conseil d’Etat.

La plupart des institutions culturelles ont repris ou vont bientôt reprendre leurs activités après une longue pause forcée, coronavirus oblige. Mais dans quelles conditions? Le Conseil d’Etat a lancé un plan de relance d’un montant de 50 millions de francs, dont 1,5 million pour la culture. L’Association K, qui représente les intérêts des acteurs culturels professionnels du canton de Fribourg, juge insuffisante cette somme.

Sur la base d’un sondage effectué auprès d’une vingtaine de ses membres en juillet, l’association estime que les recettes vont chuter de 50%, ce qui correspond à un chiffre d’environ 6 millions de francs.

Malgré la réouverture des portes, les revenus des théâtres, des salles de concert et des centres culturels sont d’ores et déjà impactés par les incertitudes liées au «contexte d’après-crise», indique un communiqué de pr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00