La Liberté

La fermeture à minuit agace

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les clubbers risquent de devoir patienter avant de pouvoir danser jusqu’au bout de la nuit. © Vincent Murith-archives/photo prétexte
Les clubbers risquent de devoir patienter avant de pouvoir danser jusqu’au bout de la nuit. © Vincent Murith-archives/photo prétexte
Partager cet article sur:
02.06.2020

Plusieurs clubs fribourgeois renoncent à rouvrir le 6 juin prochain pour des raisons de rentabilité

Lise-Marie Piller

Vie nocturne » Les Fribourgeois ne sont pas près de se déhancher sur la piste de danse au son des basses. Il semble que la grande majorité des clubs et boîtes de nuit du canton n’ouvrira pas le 6 juin, bien que le Conseil fédéral ait donné la semaine passée son feu vert à un redémarrage.

Cette situation s’explique par l’obligation de fermer à minuit, décrétée par la Confédération. Une bonne blague, selon plusieurs propriétaires de club, dont beaucoup sont remontés. Huit d’entre eux l’ont d’ailleurs fait savoir dans un communiqué de presse diffusé ce mardi.

Des soirées abrégées

«C’est une situation de malade. J’ai dit à ma femme: secoue-moi, je rêve. Nous sommes très déçus et étonnés», r&eac

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00