La Liberté

Le curé de la cathédrale plie bagage

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En poste depuis sept ans, le curé de la cathédrale de Fribourg a préféré renoncer à sa charge. Il n’entend pas commenter son départ et affirme attendre le résultat de l’enquête le visant. © Alain Wicht-archives
En poste depuis sept ans, le curé de la cathédrale de Fribourg a préféré renoncer à sa charge. Il n’entend pas commenter son départ et affirme attendre le résultat de l’enquête le visant. © Alain Wicht-archives
Partager cet article sur:
29.06.2020

Accusé de harcèlement et d’abus sexuels, Paul Frochaux a présenté sa démission à l’évêque

Patrick Chuard

Eglise » Suspendu depuis le mois de février en raison d’accusations de harcèlement et d’abus sexuels, Paul Frochaux jette l’éponge. Curé de la cathédrale de Fribourg depuis sept ans, le prêtre de 68 ans a envoyé sa lettre de démission à l’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), indiquait hier Le Matin Dimanche. Charles Morerod l’a acceptée.

Ce départ survient alors que Paul Frochaux fait l’objet d’une enquête de la justice et d’une enquête canonique (interne à l’Eglise) confiée à l’avocat genevois Maurice Harari pour évaluer les accusations. La deuxième investigation est aujourd’hui terminée et les conclusions de l’homme de loi ont été envoyées au Vatican pour décision. L’évêché devrait communiquer ces prochains jours sur son contenu.

«Un soulagement»

Paul Frochaux n’entend pas commenter son départ et dit «attendre toujours le résultat de l’enquête». Sous-entendant que sa décision n’est pas liée à des conclusions qu’il ignore. «Il a compris qu’il n’aura

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00