La Liberté

«Les coûts de l’HFR sont trop élevés»

«Sortir le personnel de la LPers n’est pas la solution miracle pour l’HFR», soutient Anne-Claude Demierre .  © Vincent Murith
«Sortir le personnel de la LPers n’est pas la solution miracle pour l’HFR», soutient Anne-Claude Demierre . © Vincent Murith


14.09.2017

Anne-Claude Demierre estime qu’avant d’appeler l’Etat à l’aide financière, l’hôpital doit économiser

Propos recueillis par 
Patrick Pugin

Santé »   La directrice de la Santé et des affaires sociales, Anne-Claude Demierre, réagit à l’aggravation du déficit de l’Hôpital fribourgeois (HFR) qui est passé de 7,9 à 10, voire 12 millions de francs en l’espace de quelques mois (notre édition de mardi). Si la situation est préoccupante, elle estime que l’établissement doit identifier les raisons pour lesquelles ses coûts sont plus élevés que la moyenne et prendre des mesures de correction. Avant de venir demander l’aide financière de l’Etat, qui joue déjà pleinement son rôle. Interview.

La situation financière de l’HFR, qualifiée de critique par la directrice générale Claudia Käch, vous inquiète-t-elle?

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00