La Liberté

Les manèges ne tournent pas rond

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
En l’absence de fête de la bénichon à Fribourg, Charlotte Tissot participe à sa première manifestation de l’année à Payerne. © Charly Rappo
En l’absence de fête de la bénichon à Fribourg, Charlotte Tissot participe à sa première manifestation de l’année à Payerne. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
10.09.2020

Fidèles des fêtes de la bénichon, les forains souffrent de l’annulation en série des manifestations

Thibaud Guisan

Tradition » «Bulle, c’est une étape importante, autant sentimentalement que financièrement.» Ce week-end, Chantal Brügger-Tissot aurait dû être sur la place du Marché du chef-lieu de la Gruyère avec ses deux manèges pour enfants. C’est la bénichon, et cette foraine de 64 ans n’en a pas manqué une édition depuis son enfance.

Cette année, le Covid-19 en a décidé autrement. Les organisateurs des festivités – la ville de Bulle et l’Intersociétés – ont décidé d’annuler toutes les animations prévues en raison de la situation sanitaire. A Fribourg, la fête foraine du quartier du Jura est également tombée à l’eau. «Il n’était pas réaliste de faire la bénichon de Fribourg avec seulement 300 personnes sur le site», jus

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00