La Liberté

Pas de renvoi pour une simple toux

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Selon les directives, les élèves ou les enseignants qui présentent des symptômes doivent mettre un masque d’hygiène, être isolés et rentrer à la maison. © Charly Rappo
Selon les directives, les élèves ou les enseignants qui présentent des symptômes doivent mettre un masque d’hygiène, être isolés et rentrer à la maison. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
23.09.2020

Les enseignants doivent décider quand renvoyer un élève à la maison. Quels sont les critères retenus?

Stéphanie Buchs

Ecoles » L’arrivée de l’automne annonce celle des virus dont les symptômes ressemblent beaucoup à ceux du Covid-19. Quels sont les critères retenus pour renvoyer un enfant à la maison? Un rhume ou une toux suffisent-ils?

Les enseignants sont seuls face à leur classe, au moment de décider si un enfant doit être renvoyé à la maison pour soupçon de coronavirus. «En tant qu’enseignants, nous avons une responsabilité face à cette décision», estime Gaétan Emonet, enseignant membre du comité de la Fédération des associations du personnel du service public du canton de Fribourg (FEDE). «Mais on doit faire attention à ne pas exagérer. Pour moi, une simple toux ne suffit pas à renvoyer un enfant à la maison.» Claudia Lauper, secrétaire générale de la Direction de l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00