La Liberté

«Nous avons tout de suite réagi»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La situation est "sérieuse", insistent les autorités. [NB: une photo prétexte - le carrelage d'un restaurant fribourgeois - illustrait cet article dans une précédente version. Cet établissement, la pizzeria de Pérolles, n'est pas concerné.] © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
La situation est "sérieuse", insistent les autorités. [NB: une photo prétexte - le carrelage d'un restaurant fribourgeois - illustrait cet article dans une précédente version. Cet établissement, la pizzeria de Pérolles, n'est pas concerné.] © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
30.07.2020

Quarantaine à grande échelle, fermeture d’un établissement: un malade du Covid-19 a fait suer les autorités fribourgeoises 

Marc-Roland Zoellig et Nicolas Maradan

Branle-bas de combat mardi après-midi à Granges-Paccot, dans les locaux de la cellule de traçage des cas de coronavirus mise en place par le canton de Fribourg. Vers 17h, les enquêteurs étaient informés qu'une personne avait été testée positive après avoir fréquenté trois établissements publics dans le district de la Sarine. «Nous avons tout de suite réagi», souligne Béatrice Rouiller, coordinatrice sanitaire. Médecin cantonal at intérim, Thomas Plattner explique: «Nous avons envoyé un SMS à toutes les personnes dont nous avions les coordonnées, à savoir 250 personnes, pour leur dire de se mettre en quarantaine». 

» Lire aussi: «Un malade du Covid-19 dans des bars: 240 personnes en quarantaine»

Ce message contenait notamment un lien vers un document officiel de l'Et

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00