pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Planification: Fribourg dessine de nouveaux sites pour des gravières

L’Etat de Fribourg met en consultation une révision de son plan pour l’exploitation des matériaux de construction. Il mise sur la durabilité.

Sur la commune de Gibloux, la gravière qui a été ouverte récemment le long de l’autoroute A12 pourrait encore s’étendre. © Charly Rappo
Sur la commune de Gibloux, la gravière qui a été ouverte récemment le long de l’autoroute A12 pourrait encore s’étendre. © Charly Rappo

Magalie Goumaz

Publié le 12.06.2024

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Les éoliennes sont en principe bien acceptées, sauf dans son champ de vision. Il en va de même pour les gravières qui génèrent tout autant, si ce n’est davantage de nuisances pour le voisinage et l’environnement. C’est ainsi un dossier sensible que la Direction du développement territorial, des infrastructures, de la mobilité et de l’environnement (DIME) a présenté mercredi matin.

Elaboré pendant plus de dix ans par un groupe de pilotage comprenant aussi des communes, entreprises et associations de protection de la nature, un nouveau plan définit où se situe le potentiel d’exploitation de matériaux pour la construction sur le territoire cantonal. Dix-huit sites ont été retenus pour approvisionner le secteur de la construction en sable, gravier et roches. Six se trouvent en Gruyère (deux à Haut-Intyamon, Botterens, Bulle,

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11