La Liberté

Trente-sept personnes encore recherchées

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La cellule chargée du traçage des cas de coronavirus a été mise en place début mai autour du médecin cantonal ad interim Thomas Plattner. © Aldo Ellena
La cellule chargée du traçage des cas de coronavirus a été mise en place début mai autour du médecin cantonal ad interim Thomas Plattner. © Aldo Ellena
Partager cet article sur:
31.07.2020

Le traçage des contacts de la personne malade ayant fréquenté des bars sarinois le week-end dernier se poursuit. Mais les difficultés sont nombreuses

Marc-Roland Zoellig

La cellule de traçage des cas de coronavirus du canton de Fribourg est toujours à pied d’œuvre pour tenter de retrouver une quarantaine de personnes soupçonnés d’avoir été en contact avec un malade durant la soirée et la nuit du samedi 25 juillet. Pour rappel, les noms de 250 individus figurent sur une liste de noctambules susceptibles d’avoir croisé la route de cette personne, dont le diagnostic positif est tombé mardi matin.

Lire aussi » «Nous avons tout de suite réagi»

Vendredi, 37 d’entre eux n’avaient pas encore pu être joints. Et 194 personnes au total (contre 150 jeudi) étaient en quarantaine. «Ces chiffres évoluent constamment en fonction de l’avancement des d

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00