La Liberté

«Nerveux, c’est plutôt bon signe»

«Nerveux, c’est plutôt bon signe»
«Nerveux, c’est plutôt bon signe»


07.07.2016

Athlétisme  Andreas Kempf s’alignera dimanche, à 9 h 50, au départ du semi-marathon des championnats d’Europe à Amsterdam.

L’athlète 
de 28 ans, 
membre du 
TSV Düdingen, s’envole aujourd’hui pour Amsterdam.

jean ammann

Andreas Kempf »

Andreas Kempf, comment vous sentez-vous à quelques jours du semi-marathon des championnats d’Europe?

Les compétitions ont déjà commencé, certains athlètes sont déjà à Amsterdam et publient leurs impressions sur Facebook… Je sens que la pression monte et je suis un peu nerveux. Mais c’est un sentiment normal lorsqu’une grande compétition approche. C’est plutôt bon signe.

Comment s’est passée votre 
préparation?

Au mois de juin, j’ai passé quatre semaines à Saint-Moritz, avec d’autres coureurs comme Marcel Berni et Adrian Lehmann. Les deux premières semaines se sont bien déroulées, j’ai pu accumuler des kilomètres et suivre le plan d’entraînement, mais par la suite, j’ai commencé à sentir des douleurs dans un tendon, le tibialis posterior, à la jambe droite. Cela m’a obligé à beaucoup m’entraîner dans l’eau et sur le vélo, e

La lecture de cet article requiert un accès numérique

Lire cet article

et accéder à l'ensemble du site de La Liberté :

CHF 2.70

Valable 24 heures pour l'ePaper,
tous les articles,
les archives depuis 2006

Je suis déjà abonné à La Liberté en version numérique

Connexion sur mon compte
Mot de passe oublié ?
Découvrez nos offres
Offres abonnements La Liberté

Accéder en tout temps à nos contenus numérique grâce aux abonnements Premium (papier + numérique) et Numériques

Premium
Découverte dès
Fr. 19.00/mois
Numérique
Découverte dès
Fr. 13.00/mois
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00