La Liberté

Les «singeries» du paysan-boxeur

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Jean-Marie Cotting, 51 ans, dans le Bois d’Amont, dont il connaît les moindres recoins. © Charly Rappo
Jean-Marie Cotting, 51 ans, dans le Bois d’Amont, dont il connaît les moindres recoins. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
01.05.2020

Champion de Suisse amateur en 1993, Jean-Marie Cotting est agriculteur à Senèdes. Il se souvient

Pierre Salinas

Communes et sport » Un kilomètre et demi de route, 160 habitants pour une superficie de 50 hectares. Sur son site internet, Senèdes se présente comme un havre de tranquillité. Mais un petit havre de tranquillité, où le sport, faute d’installations ad hoc, se pratique dans les villages voisins. Ou dans le Bois d’Amont, qui dès le 1er janvier 2021 donnera son nom à la commune née de la fusion entre Arconciel, Ependes et Senèdes.

Syndic du plus petit des trois patelins, Emmanuel Monney habite non loin de cette «forêt en relativement bon état, qui abrite énormément de sentiers à la difficulté variable ainsi qu’une piste finlandaise.» Là, se mêlent vététistes, joggeurs ou simples randonneurs. «Souvent, j’entends que ça résonne dans le bois. C’est vrai qu’il y a de la v

Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00