La Liberté

Il contrôle et distribue les cartes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Mateo Domingo: «Tant que je peux courir et suivre le jeu, je continuerai à arbitrer». © Alain Wicht
Mateo Domingo: «Tant que je peux courir et suivre le jeu, je continuerai à arbitrer». © Alain Wicht
Partager cet article sur:
09.09.2020

Employé dans les trains la journée, arbitre le soir: Mateo Domingo fait respecter la loi avec humour

Pierre Schouwey

Football » Mateo Domingo a beau habiter dans le canton de Fribourg depuis seulement neuf ans, il le connaît sur le bout des doigts. De Chiètres à Hauteville, où il a élu domicile, en s’arrêtant à Romont, Flamatt ou Cheyres, l’Espagnol a déjà pointé le bout de son nez dans la plupart des localités où passent les rails et poussent les pâquerettes. Contrôleur dans les trains régionaux la journée, l’arbitre connu pour son intransigeance change d’uniforme et de sifflet la nuit tombée. Faire respecter la loi, il connaît. «Et j’aime ça. Mon travail, c’est ma passion, de même que l’arbitrage. La société a besoin de règles.»

Quand il ne demande pas à contrôler votre carte journalière, Mateo Domingo distribue des cartons aux juniors ou aux footballeur

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00