La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ski alpin: «Beaucoup d’athlètes doivent apprendre à optimiser leur temps»

A 32 ans, la Tessinoise Lara Gut-Behrami est plus que jamais en course pour soulever le deuxième grand globe de cristal de sa carrière. Interview avant les trois épreuves de Crans-Montana.

Lara Gut-Behrami a laissé tomber les réseaux sociaux depuis plusieurs années. © Keystone
Lara Gut-Behrami a laissé tomber les réseaux sociaux depuis plusieurs années. © Keystone

Gregory Cassaz

Publié le 15.02.2024

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Lara Gut-Behrami a débarqué à Crans-Montana avec le dossard rouge de leader du classement général de la Coupe du monde. La Tessinoise de 32 ans peut profiter des deux descentes et du super-G au programme sur la piste du Mont-Lachaux pour accentuer son avance sur sa première poursuivante, l’Américaine Mikaela Shiffrin, toujours en convalescence après sa lourde chute à Cortina fin janvier. Et ainsi se rapprocher du deuxième grand globe de cristal de sa carrière après celui soulevé en 2016. Interview.

Votre position au sommet change-t-elle quelque chose à votre approche de ce week-end qui peut vous voir prendre le large?

Non, je ne vais surtout pas commencer à calculer quoi que ce soit. Ce serait le meilleur moyen d’ouvrir la porte au doute et aux problèmes. De toute manière, ce n’est pas quelque chose que je peux maîtriser, je vais donc me focaliser sur mon ski. Il est d’autant plus important d’avoir une telle attitude que la fin de saison approche et que les organismes co

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11