La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ski freeride: Il avait besoin de cette liberté

L’Hispano-Gruérien Thibault Magnin a momentanément délaissé le ski freestyle, et sa Coupe du monde, pour participer pour la première fois au circuit du Freeride World Tour.

Thibault Magnin en pleine action lors de son baptême du feu sur le FWT à Verbier. Avant la chute. © FWT
Thibault Magnin en pleine action lors de son baptême du feu sur le FWT à Verbier. Avant la chute. © FWT

Patricia Morand

Publié le 13.02.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Mathilde Gremaud, Valentin Morel et Thibault Magnin ont bien des points communs. Tous trois nés en 2000, ils ont grandi en Gruyère et pratiquent le ski freestyle. Ils totalisent 89 départs en Coupe du monde (35 pour la première nommée qui a douze succès à son actif, 28 pour le deuxième et 26 pour le troisième). Si Mathilde Gremaud a déjà gagné tout ce qui peut l’être sur le circuit en slopestyle ou en Big Air et si elle détient la collection complète de médailles olympiques (or, argent, bronze), les deux gars n’ont pas eu l’occasion de monter sur un podium au plus haut niveau. Mais ce n’est pas la seule chose qui les différencie. Thibault Magnin, natif de Bulle qui glisse pour l’Espagne, a décidé d’ajouter une nouvelle corde à son arc en participant au Freeride World Tour (FWT).

«Depuis mon enfance, cela a toujours été un rêve de participer aux épreuves de freeride», explique Thibault Magnin. «Ces dernières années, j’ai fait du hors-piste chaque fois que j’avais le temps, nota

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11