La Liberté

Coronavirus: le résumé du 13 mai

Les frontières de la Suisse avec la France, l'Allemagne et l'Autriche, fermées à cause de la pandémie de coronavirus, pourront rouvrir le 15 juin (archives). © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Les frontières de la Suisse avec la France, l'Allemagne et l'Autriche, fermées à cause de la pandémie de coronavirus, pourront rouvrir le 15 juin (archives). © KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER
Partager cet article sur:
13.05.2020

Réouverture des frontières, soutien au monde sportif, débat autour des loyers et impact sur les apprentissages: retrouvez notre résumé du jour sur le front de la pandémie!

MEG/ATS

Chaque jour, «La Liberté» vous propose un résumé de l’actualité relative au coronavirus. Informations nationales, cantonales et internationales: c’est parti pour le tour d’horizon de ce mercredi 13 mai.

» A FRIBOURG.

CHIFFRES.   Le coronavirus continue de frapper dans le canton. Selon un nouveau bilan publié ce mercredi par l’Etat de Fribourg, la maladie à l’origine de la pandémie a fait une 84e victime entre hier et aujourd’hui.

En revanche, aucune nouvelle hospitalisation n’a été nécessaire et seulement trois nouvelles infections ont été constatées.

ANNULATION. L'édition 2020 des Francomanias, prévue du 26 au 29 août, ne pourra pas avoir lieu. La manifestation avait attiré quelque 16'000 festivaliers l'an dernier. Les organisateurs du festival ont annoncé mercredi cette annulation en raison des mesures liées à la lutte contre la propagation du Covid-19.

«Les nombreuses incertitudes liées au virus Covid-19 ont rendu cette issue inéluctable, la sécurité et la santé des personnes étant primordiales», écrivent les organisateurs du festival de musique. Le Conseil fédéral a interdit les manifestations de plus de 1000 personnes jusqu'à fin août. La prochaine édition des Francomanias aura lieu du 25 au 28 août 2021 au coeur de la Ville de Bulle.

» EN SUISSE.

FRONTIERES. La décision était attendue. Lors de la conférence de presse hebdomadaire du Conseil fédéral, Karin Keller Sutter a informé que les frontières avec la France, l'Allemagne et l'Autriche rouvriront entièrement le 15 juin si la situation sanitaire ne se détériore pas. La liberté de voyager vers ces trois pays sera rétablie. La Suisse a conclu un accord avec ses voisins. Il est difficile de dire en revanche quand les frontières avec l'Italie, la plus durement touchée par le coronavirus, pourront rouvrir. 

Les Suisses pourront aller en vacances en Allemagne, en France ou en Autriche, mais en suivant les règles en vigueur sur place pour lutter contre la pandémie. Ils devraient néanmoins rester dans leur pays, a conseillé Karin Keller Sutter, argumentant notamment en faveur d'un soutien de l'économie et du tourisme helvétique.

« Les vacances dans ces pays seront possibles, mais je fais un appel aux Suisses pour qu’ils soutiennent le tourisme local»

Karin Keller Sutter

La Suisse a déjà commencé à assouplir les restrictions aux frontières. Depuis lundi, de nouveaux passages frontières sont ouverts et le regroupement familial est à nouveau possible pour les membres de la famille de citoyens suisses. Il l'est aussi pour les membres de la famille de ressortissants d’États membres de l’UE ou de l’AELE qui vivent en Suisse. » Les détails 

CHIFFRES. C'est le troisième jour consécutif que l'OFSP annonce moins de 50 nouveaux cas puisque seulement 33 nouvelles infections ont été enregistrées en 24 heures. Et la barre de 100 nouveaux cas n'a plus été franchie depuis dimanche 3 mai. A l'heure actuelle, 1564 personnes sont décédées en lien avec un COVID-19 confirmé, soit trois décès de plus que mardi. 

Au total, le pays compte 30'413 cas confirmés et 1564 décès en lien avec la maladie (1870 selon les données des cantons récoltées par corona-data). Plus de 322'084 tests ont été effectués pour le SARS-CoV-2, virus du COVID-19, dont 11% étaient positifs.

LOYERS. Le Parlement suisse peine à s'entendre sur un coup de pouce aux commerçants qui n'arrivent pas à s'acquitter de leur loyer commercial à cause du Covid-19. La commission de l'économie du Conseil national mise sur une autre solution que les sénateurs. Par 13 voix contre 10 et 2 abstentions, elle a déposé une motion, ont indiqué mercredi les services du Parlement. Les exploitants d’établissements fermés par le Conseil fédéral en raison de la crise ne devraient à leur bailleur que 40% du loyer pour la période pendant laquelle ils doivent rester fermés si leur loyer ne dépasse pas les 20'000 francs par mois.

Les entreprises ayant dû réduire leurs activités devraient pouvoir bénéficier de l'allègement, mais de manière limitée, et les parties (locataire et bailleur) devraient pouvoir opter pour une clause d’exemption en cas de loyer entre 15'000 et 20'000 francs. Le texte charge enfin le Conseil fédéral de créer parallèlement un fonds pour les cas de rigueur en faveur des bailleurs. » Les détails

APPRENTISSAGE. La crise du coronavirus pourrait avoir un impact négatif important sur la formation professionnelle. Au cours des cinq prochaines années, entre 5000 et 20'000 contrats d'apprentissage en moins seront signés, selon une étude des universités de Berne et Zurich. » Lire l’article

» DANS LE MONDE. 

SOLIDARITE. La Suisse participera à l'effort mondial pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de verser 175 millions de francs afin de soutenir l'aide humanitaire et encourager le développement de thérapies. » Lire l’article

175

En mio, le montant alloué par le CF à l’humanitaire et au développement des thérapies

TELETRAVAIL. Twitter compte autoriser certains de ses salariés à travailler depuis leur domicile de façon permanente. Et ce même lorsque les mesures de confinement pour endiguer le coronavirus seront entièrement levées. 

Twitter précise qu'«à de très rares exceptions», les bureaux de l'entreprise resteront fermés jusqu'en septembre et que toute réouverture se fera de façon «délibérée, intentionnelle, graduelle et au cas par cas».

FRANCE.  La préfecture de Loire-Atlantique a autorisé l'ouverture à partir de mercredi des plages de La Baule et Pornichet, fermées depuis le confinement. En Vendée, les plages des Sables-d'Olonne devaient aussi rouvrir dans la journée. Les regroupements de plus de dix personnes, les activités physiques collectives, les «pratiques festives» et la consommation d'alcool sont également interdites sur la plage de La Baule, souvent décrite localement comme «la plus plage belle d'Europe».

BRESIL. Le nouveau coronavirus se répandait déjà au Brésil début février, plusieurs semaines avant l'annonce du premier cas confirmé, y compris pendant le carnaval. Des millions de personnes faisaient alors la fête dans la rue, selon l'institut de référence Fiocruz. 

Le premier cas officiellement confirmé, un homme qui revenait d'un voyage en Italie, n'a été annoncé par le ministère de la Santé que le 26 février. Cette date coïncide avec le mercredi des Cendres, qui marque la fin du carnaval et de ses rassemblements de milliers de personnes dans les rues plusieurs jours durant.

» EN SPORT.

MESURES ECONOMIQUES. Le Conseil fédéral veut soutenir le sport touché par le Covid-19 par 500 millions de francs. Les ligues professionnelles de football et de hockey devraient pouvoir emprunter jusqu'à 350 millions. Le reste irait à fonds perdu au sport populaire ou d'élite.

«La crise a frappé de plein fouet le secteur du sport et ses principales sources de revenus ont volé en éclat», a déploré la conseillère fédérale Viola Amherd devant la presse en citant notamment les recettes des sponsors, les revenus générés par les événements et les droits de télévision. Plus de 100'000 emplois dépendent d'un secteur crucial aussi pour la santé des Suisses.

Les prêts d'un montant total de 350 millions prévus pour les ligues professionnelles de football et de hockey devraient permettre de garantir l’activité jusqu’à la fin de la saison 2020/2021. La première moitié devrait compenser les pertes de recettes à partir du 1er juin et pour les six prochains mois. Si les compétitions ne sont possibles que de manière réduite pendant un an, l'autre moitié sera rajoutée au budget 2021 de la Confédération. » Tous les détails

FOOTBALL. Pour obtenir le droit de redémarrer samedi, la Bundesliga promet de se soumettre à un protocole sanitaire draconien. Celui-ci encadre à peu près tous les aspects de la vie des joueurs et pourrait inspirer les autres grands championnats. Les footballeurs devront par exemple s’astreindre à une quasi-quarantaine dans leur vie privée et ne pas aller faire leurs courses eux-mêmes. De plus, ils seront testés deux fois par semaine au minimum, ainsi que le jour du match.

Durant les rencontres, tous les acteurs de la zone pelouse portent des masques, y compris les remplaçants sur les bancs. Seuls les joueurs et les arbitres de champ n'en portent pas. Les ballons sont régulièrement désinfectés pendant le match.

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00