La Liberté

Les données ont leur centre

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Centre national de la science des données pourrait venir en aide à des médecins travaillant sur la pandémie du virus Ebola. © Keystone-archives
Le Centre national de la science des données pourrait venir en aide à des médecins travaillant sur la pandémie du virus Ebola. © Keystone-archives
Les données ont leur centre
Les données ont leur centre
Partager cet article sur:
07.02.2017

Les Ecoles polytechniques fédérales de Lausanne et Zurich comblent une lacune

Pierre-André Sieber

Recherche »   La Suisse n’avait pas de Centre national de la science des données (SDSC). La lacune est comblée. Docteur en sciences informatiques de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), Olivier Verscheure (44 ans) est le pilote de ce nouveau navire numérique qui va occuper à terme une quarantaine d’analystes, répartis entre l’EPFL et l’ETH de Zurich.

Les données, un domaine que le scientifique belge connaît bien puisqu’il a travaillé comme chercheur au centre IBM à New York durant 11 ans et a mis en place un centre de traitement pour ce géant de l’informatique à Dublin. L’enveloppe à disposition du SDSC, présenté hier à Konolfingen (BE), est de 30 millions de francs pour quatre ans.

Qui aura recours à cette plate-forme installée sur deux sites? &l

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00