La Liberté

Violence policière dénoncée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
A Berne, la police se voit reprocher d’avoir réagi plus durement lors de la manif en faveur des migrants que face aux militants pro-climat. © Keystone
A Berne, la police se voit reprocher d’avoir réagi plus durement lors de la manif en faveur des migrants que face aux militants pro-climat. © Keystone
Partager cet article sur:
25.09.2020

Des Fribourgeois mobilisés à Berne témoignent d’une répression «disproportionnée»

Igor Cardellini

Manifestations » «Cette intervention policière, très violente, était disproportionnée au vu du caractère pacifique de la manifestation.» Clément Schneider, Fribourgeois de 27 ans, est revenu choqué de la mobilisation pour le climat à Berne. Choqué et blessé à l’arcade sourcilière, à l’avant-bras ainsi qu’à la cuisse. Ce membre d’Extinction Rebellion (XR) a été la cible de Flash-Ball, des lanceurs de balles en caoutchouc utilisés par les forces de l’ordre mardi.

Alors que les médias se concentraient sur le mouvement Rise up for change qui occupait illégalement la place Fédérale, le sort du cortège Stop Isolation dénonçant la politique d’asile en Suisse a été peu relayé. Mis à part quelques médias, le sujet n’a été mentionné qu’en passant dans les articles sur la manifestation pour le climat côté alémanique, voire pas du tout côté romand. Les utilisateurs des réseaux sociaux, abondamment repris par les comptes romands de Black Lives Matter et d’XR, eux, ne sont pas passés à cô

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00