La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Les Verts pas tout à fait mûrs pour le Conseil fédéral

Grands gagnants des élections fédérales, Les Verts n’ont pas attendu pour revendiquer un siège au gouvernement. Ce sera difficile, selon le rédacteur en chef de «La Liberté» Serge Gumy.

Portée par la vague verte, la présidente des écologistes Regula Rytz n'a pas attendu les résultats définitifs pour passer à l'offensive. © Keystone
Portée par la vague verte, la présidente des écologistes Regula Rytz n'a pas attendu les résultats définitifs pour passer à l'offensive. © Keystone


Serge Gumy

Publié le 20.10.2019

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Elle était annoncée, son ampleur a malgré tout dépassé les attentes: la vague verte a tout emporté sur son passage ce dimanche. Les écologistes devraient décrocher 17 sièges supplémentaires au National, dont un à Fribourg, grâce à Gerhard Andrey. Dans le même temps, les Vert’libéraux se renforcent également (+9), contribuant à teindre de vert la Coupole fédérale.

Ce raz-de-marée écologiste exprime la volonté, manifestée dans la rue, que soit enfin prise en compte l’urgence climatique. N’en déplaise au personnel politique traditionnel, adepte des petits pas, pour une part croissante des électeurs, en particulier pour la jeunesse mobilisée, la Suisse doit davantage s’investir dans la lutte contre le réchauffement. Le récent durcissement de la loi sur le CO2 n&r

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11