La Liberté

Et si on parlait d'éducation?

Fruits et légumes : la corvée?

Fruits et légumes : la corvée? © KEYSTONE
Fruits et légumes : la corvée? © KEYSTONE


22.05.2019

Ces histoires sont des « séquences » extraites des rencontres que l’Education Familiale organise dans le canton ; elles traitent des compétences éducatives des parents.

Education familiale Fribourg

Plusieurs familles piquent-niquent sur une place de jeu : il fait très beau.

Il y a des aliments que les enfants connaissent, et d’autres qu’ils n’ont jamais goûté.

Claudia, la mère de Severin, 2 ans, est étonnée. A la maison, il ne mange pas de fruits, ici, il se prend de passion pour les touts petits raisins : il les arrache de la grappe, les goute avec plaisir, recrache la peau et en remet encore sous la dent pour entendre croquer les pépins. Idem avec les raisinets : l’acidité ne semble pas gêner Séverin qui en redemande.

Claudia parle des difficultés de Séverin  à manger ce qui est nouveau et … sain : les légumes et les fruits.

Noé, 5 ans, s’exclame: « moi, j’aime bien faire la cuisine avec maman, je sais faire aussi du caviar d’aubergine !» Sa mère raconte comment elle aime rendre ludique les moments de cuisine. Un papa donne à ses enfants des bouts de bois pour piquer les aliments dans l’assiette. Ils confectionnent ainsi toutes sortes de brochettes, même les plus audacieuses : fruits, légumes et poisson mélangés.

« Mais c’est dangereux - dit une mère -  ils peuvent se piquer ! »

Une autre mère propose de couper les pointes et raconte aussi ses astuces: décorer l’assiette avec des bouts de légumes râpés en créant des personnages, avec des yeux, une bouche, une barbe, etc.

« A l’âge de Séverin,  Olivia, ma fille pensait plus à apprendre à marcher et à bouger, moins à manger – ajoute une autre mère – comme si tout à coup l’attention se portait sur autre chose. Après c’est revenu : j’ai arrêté de trop me crisper sur ce qu’elle mangeait ou pas, et je me suis concentrée sur les progrès qu’elle faisait dans d’autres domaines. Je l’ai aussi laissée manger seule avec sa cuillère, même si elle en mettait plus à coté que dedans… ».

Quelques semaines plus tard Séverin ne mange pas encore de tout, cependant il mange seul avec une cuillère, et les repas ont repris un peu de tranquillité. Les parents ont dit clairement à Séverin que le repas est un moment important pour bien être ensemble, et qu’ils n’ont pas envie d’avoir des bagarres tout le temps.

Le métier de parents demande de l’humour, beaucoup de créativité et un peu de lâcher prise.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00