La Liberté

Et si on parlait d'éducation?

Le «non» positif

© DR
© DR


22.05.2017

Oui, tu as besoin de courir, ce n’est pas possible ici dedans. Tu peux aller courir dehors», dit un parent à son enfant de 4 ans qui est en train de s’agiter dans l’appartement.

Education familiale Fribourg

 Regardons un peu plus de près le point de départ. Dans la communication, en particulier avec les enfants, il existe un divorce entre le Oui et le Non: le Oui c'est la paix et le Non c'est la guerre. C'est l'un ou l'autre! Mais beaucoup de choses dans la vie alternent le Oui et le Non, n’est-ce pas? En même temps le NON est un mot-clé, pour que le jeune enfant apprenne à être autonome, à développer son identité et à établir ses propres limites.

Le problème que les éducateurs nous rencontrons est le suivant : comment dire NON et ne pas se sentir coupable, ne pas se sentir une mauvaise mère ou père, éducateur, éducatrice? Le fonds du problème, c'est la tension entre exercer notre autorité de parents et éducateurs, en disant  NON et conserver une bonne relation avec notre enfant, sans céder, sans revenir sur notre NON. Suivant ce cheminement (l’éducation se fait en marchant, n’est-ce pas ?), nous arrivons à l'objectif suivant: apprendre à dire NON facilement, c’est-à-dire de manière positive et efficace. Un NON sincère, pour être fidèles à nous-même, en tant que parents et éducateur et respectueux de notre enfant.

Dans ce sens, nous allons avoir un bénéfice mutuel : de meilleures relations entre tous, parents et enfants, moins de conflits destructeurs et surtout des limites fermes et respectueuses qui aident les enfants à grandir.

Comment mettre cela en pratique ? Réconcilier le OUI et le NON, en pratiquant le NON positif. Avec le OUI, pour garantir une bonne relation entre parents et enfants, et donc la paix. Avec le NON pour assurer la protection, le bien de l'enfant et des parents, et donc pour ce qui est « juste ». Cela revient à utiliser les deux -le OUI et le NON - et à les combiner en même temps. Et cerise sur le gâteau : le NON Positif commence et se termine avec un OUI. C'est un OUI-NON-OUI.

Ces histoires sont des «séquences» extraites des rencontres que l’Education Familiale organise dans le canton ; elles traitent des compétences éducatives des parents.

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00