La Liberté

Forum/Courrier des lecteurs

Des propos incompréhensibles

Marc Devaud, directeur général HFR

Publié le 28.05.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Dans une interview parue dans La Liberté du 22 mai, Sébastien Bossel, membre du comité d’initiative pour des urgences H24 affirme que le manque de soutien à l’initiative provient notamment des pressions exercées sur le personnel de l’HFR. Ces propos sont incompréhensibles et il est temps que les initiants comprennent que si les associations professionnelles et la grande majorité du personnel de l’HFR sont contre l’initiative, c’est parce que ces personnes vivent au quotidien les conséquences de la pénurie de spécialistes et qu’elles sont donc bien placées pour savoir que l’initiative est irréaliste.

Espérer comme M. Bossel que l’initiative permettra de créer des conditions de travail suffisamment intéressantes pour attirer du personnel supplémentaire, c’est croire que la perspective de travailler la nuit pour un taux de fréquentation limité est attrayante. Or, c’est le contraire qui va se produire. Les syndicats l’ont bien compris, eux qui appellent à voter contre l’initiative qui va péjorer les conditions de travail d’une partie du personnel.

M. Bossel affirme également que la population n’est absolument pas satisfaite des centres de santé. J’ignore sur quelles données il base ses allégations, j’ai personnellement pour principe de m’appuyer sur des faits: un sondage effectué en 2023 auprès de nos patients du Centre de santé de Riaz montre au contraire un taux de satisfaction très élevé en matière de proximité, d’accessibilité et de coordination des prestations du centre de santé (cf. communiqué de presse de l’HFR du 31 janvier dernier, LL du 1.2).

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11